Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers sportifs




Para-taekwondo

Les Marocaines Rajaa Akermach et Soukaina Sebbar ont validé leur qualification aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020, au terme des éliminatoires africaines de para-taekwondo, disputées lundi au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat. Rajaa Akermach (K44, -75 kg) a décroché le précieux sésame après avoir nettement dominé en finale l’Egyptienne Amal Khalaf à la faveur d'un score-fleuve de 34 à 3, tandis que Soukaina Sebbar s'est directement qualifiée en l'absence d'une adversaire dans sa catégorie (K44 -58 kg).
Par contre, Mohamed Attaf (K44, -75 kg) a raté le coche après sa défaite en demi-finale face au Sénégalais Seyee Ibrahima (16-24).
Un autre Marocain sera présent à Tokyo, en l'occurrence Rachid Ismaîli, qui a déjà son ticket en poche à la faveur de son classement mondial.
Il est à rappeler que trois taekwondoïstes marocains sur quatre ont assuré leur qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo (JO-2020) grâce à leur victoire en demi-finale des éliminatoires africaines disputées les 22 et 23 février à Rabat. Ainsi, Oumaima El Bouchiti (-49kg), Achraf Mahboubi (-80kg) et Nada Laâraj (-57) se sont qualifiés après avoir remporté leurs combats respectivement face à la Sénégalaise Fall Ngone (29-9), au Burkinabé Faysal Sawadogo (14-9) et à la Ghanéenne Eunice Omalara (30-1).

Judo

Le champion marocain Mohsin Attaf a décroché dimanche la médaille d'argent (moins de 100 kg) au "Kuala Lumpur BJJ International Open" (jiu-jitsu brésilien), organisé pour la première fois dans la capitale malaisienne.
Le judoka de 43 ans, qui a réalisé une bonne performance lors des premiers tours de la compétition, s'est incliné en finale devant son adversaire iranien, se classant ainsi deuxième.
Dans une déclaration à la MAP, Attaf, qui compte à son actif plusieurs titres internationaux, s’est dit fier de défendre les couleurs marocaines depuis la Malaisie, affirmant que cette première performance de l'année constitue une motivation pour les prochaines échéances sportives.
"Après ma blessure en décembre 2019, j’ai pu, tout de même, décrocher une médaille d’argent au cours de ma première participation cette année (...) Je suis satisfait de ce résultat qui me motive à faire encore mieux durant les prochaines compétitions", a-t-il confié à la MAP.
Concernant son agenda sportif, le judoka marocain a révélé sa participation en avril prochain à la "Copa da Malaysia" ainsi qu’au championnat du monde de judo prévu en juin 2020 à Tokyo.
En décembre dernier, Attaf avait décroché la médaille d'or (moins de 100 kg) au "Borneo open judo championship", organisé à Sandakan en Malaisie. Le judoka marocain avait signé trois victoires par "ippon" face à deux adversaires chinois et un troisième de Brunei.

Mercredi 26 Février 2020

Lu 356 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Décembre 2020 - 19:52 La Botola Pro1 reprend du service

Jeudi 3 Décembre 2020 - 17:10 Décès de Mohammed Abarhoune

Jeudi 3 Décembre 2020 - 17:00 Le MAT lorgne le Top 5