Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le flux des IDE en baisse à fin avril

Le flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a baissé de 18,6% à 6,64 milliards de dirhams (MMDH) durant les quatre premiers mois de 2018, contre 8,1 MDH lors de la même période un an auparavant, indique l’Office des changes.
Ce résultat s’explique par la hausse des dépenses (+1,37 MMDH) conjuguée à une stabilité des recettes à près de 10,81 MMDH, relève l’Office des changes dans sa note sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d’avril 2018.
S’agissant des recettes des Marocains résidant à l’étranger (MRE), elles se sont améliorées de 12,9% à 20,99 MMDH au titre des quatre premiers mois de 2018 contre 18,5 MDH lors de la même période de l’année dernière.
Concernant la balance Voyages, elle fait ressortir un excédent en hausse de 21,4% à 15,9 MMDH à fin avril 2018, résultant d’une augmentation plus importante des recettes Voyages de 17,8 MMDH à 21,1 MMDH que celle des dépenses (4,7 MMDH à 5,1 MMDH), selon l’Office des changes.

Hausse du déficit commercial de 15,8%

Le déficit commercial s’est aggravé de 15,8% pour atteindre 41,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril 2018 contre 35,7 MMDH lors de la même période un an auparavant, selon l’Office des changes.
Les importations se sont élevées à 172,1 MMDH, en hausse de 9,9%, alors que les exportations ont progressé de 8,2% pour se chiffrer à 130,8 MMDH, précise l’Office des changes dans sa note relative aux indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d’avril 2018.
Le taux de couverture des importations par les exportations s’est ainsi établi à 76% au cours des quatre premiers mois de cette année, contre 77,2% un an auparavant, selon la même source.
L’accroissement des importations est dû en partie à la hausse des produits bruts de 24%, des biens d’équipement (+15,1%), et celle des produits finis de consommation (+10,2%), explique l’Office des changes.
L’évolution des exportations est attribuable, quant à elle, à la progression des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement l’aéronautique de 22%, l’automobile (+20%) et le textile et cuir (+3,4%), ajoute la même source.

Mercredi 6 Juin 2018

Lu 272 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés