Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le 5ème Forum international du tourisme
de Maspalomas prévu les 14 et 15 décembre


La 5ème édition du Forum international du tourisme de Maspalomas Costa Canaria se tiendra les 14 et 15 décembre, avec la participation de centaines de spécialistes, de professionnels et d'experts du tourisme, un secteur phare de l’économie des Iles Canaries, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs.
Organisé par le conseil municipal de San Bartolomé de Tirajana et l'Université de Las Palmas de Grande Canarie, à travers la Faculté d'économie, des affaires et du tourisme, ce forum offre le cadre idéal pour l'échange d'opinions et d'expériences sur les principaux problèmes du secteur et leurs solutions, ainsi que les tendances qui marqueront l'avenir de l'activité touristique.
Le 5ème Forum international du tourisme Maspalomas Costa Canaria est organisé avec la collaboration de l'Organisation mondiale du tourisme, l'Université Ibn Zohr d'Agadir (Maroc), l'Institut polytechnique de Setúbal du Portugal, la Rochelle Business School de France et le Centre d'études touristiques et économiques (CETURE).
Le programme de cette rencontre comprend un congrès scientifique qui réunira des experts, des chercheurs, des conférenciers et des professionnels autour de thématiques liées au tourisme, ses perspectives et ses retombées sur l’économie, ainsi que des tables rondes et des débats.

Stagnation à 5,4% de la croissance
de la masse monétaire en octobre


Le taux de progression de l'agrégat monétaire M3 est resté inchangé à 5,4% en octobre 2017, par rapport à un mois auparavant, indique Bank Al-Maghrib (BAM).
Ainsi, les comptes à terme ont vu leur baisse s’atténuer de 10,8% à 8,4% et les détentions des agents économiques en titres d’OPCVM monétaires ont augmenté de 7,2% après un repli de 4,2%, précise BAM qui vient de publier les indicateurs clés des statistiques monétaires du mois d'octobre 2017. En revanche, les dépôts à vue auprès des banques ont ralenti de 9,4% à 7,4% et la circulation fiduciaire s’est accrue de 6,5%, soit le même rythme enregistré en septembre, relève BAM, notant que par contrepartie de M3, les réserves internationales nettes ont vu leur baisse s’atténuer à 8,1% après 10,4% et le crédit bancaire a augmenté de 5,2% après 4,5%.
En glissement mensuel, l’agrégat M3 a enregistré, en octobre 2017, une baisse de 0,3%, attribuable essentiellement au repli de 2,7% des créances nettes sur l’AC (Administration centrale), ajoute la même source.

Jeudi 7 Décembre 2017

Lu 377 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs