Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Emission par adjudication de bons
du Trésor à court et moyen termes


Le Trésor a procédé mardi à l'émission par adjudication de bons à court et moyen termes, a annoncé la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l'Economie et des Finances.
Il s'agit de bons d'une maturité de 13 et 52 semaines et de 2 ans avec un règlement des bons souscrits prévu pour le 09 janvier 2017, a précisé la Direction dans un communiqué publié sur le site de Bank Al-Maghrib.
La date d'échéance des bons à 13 semaines a été fixée au 10 avril 2017, a indiqué la DTFE, ajoutant que les bons à 52 semaines seront cédés à 2,35% avec pour date d'échéance le 14 mai 2018.
De leur côté, les titres de maturité de 2 ans seront émis à un taux de 3,40% jusqu'au 5 décembre 2018, a ajouté la DTFE.
Le Trésor recevra des soumissions en taux pour les maturités inférieures à 52 semaines et en prix pour les autres maturités, a noté la même source.


L’emprunt obligataire subordonné
du Crédit du Maroc sursouscrit 40 fois


Le Groupe Crédit du Maroc a annoncé que l'emprunt obligataire subordonné de 500 millions de dirhams (MDH) a été sursouscrit 40 fois.
Pour 500 MDH émis, le montant demandé a atteint 19,7 milliards de dirhams, fait savoir le Groupe, notant que ce succès témoigne de la confiance des investisseurs et des marchés financiers en les fondamentaux et la stratégie du Crédit du Maroc.
Cet emprunt obligataire d'une maturité à 10 ans est structuré en 4 tranches, avec un taux facial révisable de 3,13% pour les tranches B et D, et un taux facial fixe de 3,93% pour les tranches A et C, incluant une prime de risque comprise entre 0,85% et 0,90%, précise le Groupe dans un communiqué. Cette levée entre dans le cadre d’un programme d’émissions obligataires d'un montant de 2 milliards de dirhams qui s'étale sur une durée de cinq ans, souligne le communiqué. Ce programme renforcera les ratios de solvabilité de la banque et contribuera aussi aux besoins de financement de l'économie marocaine que le Crédit du Maroc vise à accompagner dans le cadre de son plan de développement à l’horizon 2020, ajoute la même source.

Vendredi 6 Janvier 2017

Lu 676 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.