Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




La directrice générale du FMI en visite au Maroc

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristina Georgieva, effectuera une visite au Maroc du 17 au 20 février courant.
“La visite servira à discuter les préparatifs aux assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI prévues en octobre 2021, à Marrakech”, a indiqué le directeur de la communication du FMI, Gerry Rice, lors d’un point de presse jeudi à Washington.
C’est la première visite au Maroc de Mme Kristina Georgieva, une opportunité, a-t-il indiqué, pour notamment “préparer la voie” à cette importante rencontre annuelle des deux institutions financières internationales. La directrice générale du FMI aura des rencontres avec de hauts responsables marocains et prendra part également à une table ronde sur la gouvernance en présence de membres de la société civile et des jeunes, a ajouté M. Rice.
Le Maroc a été officiellement désigné en avril 2018 pour accueillir l’édition 2021 des assemblées annuelles du GBM et du FMI, au terme d’un long processus d’évaluation des candidatures déposés par 13 pays. Ce choix atteste de la confiance des deux institutions quant à la capacité du Royaume de réussir l’organisation de grands événements d’envergure mondiale.

La RAM réagit à la diffusion de photographies indécentes

La Royal Air Maroc (RAM) annonce, jeudi, avoir réagi avec “la plus grande fermeté” à l’égard des personnes impliquées dans la diffusion de photographies indécentes à bord d’un de ses avions.
“Suite à la diffusion de photographies mettant en scène une situation indécente à bord d’un de ses avions, Royal Air Maroc tient à s’excuser auprès de ses clients pour ces images qui ont porté atteinte à la réputation et aux valeurs de la compagnie”, souligne le transporteur dans un communiqué. Et de poursuivre: “Suite à une enquête approfondie qui a démontré le caractère isolé de cet incident, Royal Air Maroc a réagi avec la plus grande fermeté à l’égard des personnes impliquées et se réserve le droit d’exercer tous les recours légaux pour réparer les préjudices subis”.
“Tout en regrettant et en condamnant fermement ce comportement irresponsable, Royal Air Maroc rend hommage au professionnalisme et à l’abnégation de ses employés, des milliers de femmes et d’hommes totalement dévoués à leur mission au service de nos clients et de notre compagnie”, assure la même source.
La compagnie “réitère en particulier sa confiance en son personnel navigant commercial, réputé pour son sérieux et son engagement au service des clients de la compagnie et de leur sécurité”.

Samedi 15 Février 2020

Lu 801 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif