Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le PDG de la BCP fait Commandeur
de l'Ordre national de Côte d'Ivoire


Le président directeur général du groupe marocain Banque centrale populaire (BCP), Mohamed Karim Mounir, a été élevé, mardi à Abidjan, au grade de Commandeur de l'Ordre national de Côte d'Ivoire.
La médaille de cette décoration lui a été remise par le ministre ivoirien de l'Economie et des Finances Adama Coulibaly, au nom du président Alassane Ouattara.
Selon la Grande chancellerie de l'Ordre national de Côte d'Ivoire, cette distinction est une marque de reconnaissance de l’engagement soutenu du groupe marocain, à travers une qualité et un volume d'activités exceptionnels, pour le développement en Côte d'Ivoire.A cette occasion, Karim Mounir a souligné que cette décoration, émanant de la plus haute autorité de Côte d'Ivoire, constitue pour lui et pour les collaborateurs du groupe, un encouragement de taille pour maintenir le cap et multiplier les efforts déployés en faveur de la coopération maroco-ivoirienne d'exception.
A travers sa filiale Banque Atlantique, le groupe BCP est résolu à continuer de contribuer au développement de la Côte d’Ivoire à travers, entre autres, le financement de projets structurants ayant un impact économique et social sur les populations ivoiriennes, a-t-il ajouté.
La cérémonie de décoration s'est tenue en présence de ministres et officiels ivoiriens, de l’ambassadeur du Maroc à Abidjan, Abdelmalek Kettani, outre plusieurs personnalités des sphères politique, économique et culturelle.

Meknès enregistre une hausse des nuitées touristiques

Les nuitées touristiques dans les établissements d'hébergement classés de la ville de Meknès ont connu une hausse de 5% à fin novembre 2019, en comparaison avec la même période de l’année précédente.
Un total de 235.487 nuitées ont été enregistrées durant les onze premiers mois de l’année 2019, contre 224.648 nuitées au cours de la même période de 2018, selon des données statistiques de l’Observatoire national du tourisme (ONT).
Quant aux arrivées dans les hôtels classés, elles ont atteint 154.859 à fin novembre de l’année 2019, contre 152.190 durant la même période de l'année d’avant, soit une hausse de 2%.
La durée moyenne de séjour durant cette période était de deux jours, contre une journée durant la même période de 2018, note l’ONT.
Cette performance est le résultat notamment de la hausse enregistrée par les principaux marchés émetteurs, dont les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l'Italie, l’Allemagne et la France, outre la Belgique.
Le mois de novembre a connu un accroissement de 4% par rapport au même mois de l’année 2018, avec un total de 24.681 nuitées. Le nombre de chambres opérationnelles au cours de cette période était de 1.713 unités, dont 692 de catégorie 4 étoiles, 456 de 3 étoiles et 130 de 2 étoiles.
En 2018, le nombre des nuitées touristiques dans les établissements d'hébergement classés de la ville de Meknès a connu une hausse de 7% par rapport à 2017.
La préfecture de Meknès compte 76 établissements touristiques classés avec une capacité litière de 4.083 lits.
Selon la délégation préfectorale du tourisme à Meknès, onze unités touristiques d’un investissement global de 193,1 millions de DH sont en cours de réalisation. Des projets qui représentent une capacité litière de 1.042 lits.

Jeudi 30 Janvier 2020

Lu 463 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.