Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Léger recul du taux débiteur global au deuxième trimestre

Les résultats de l'enquête de Bank Al-Maghrib sur les taux débiteurs relatifs au deuxième trimestre de 2019 révèlent une poursuite de la tendance baissière des taux avec un léger recul trimestriel du taux moyen pondéré global de 4 pbs à 4,98%. Les taux ont ainsi reculé de 2 pbs à 4,74% pour les facilités de trésorerie, de 31 pbs à 4,82% pour les prêts immobiliers et de 3 pbs à 6,71% pour les crédits à la consommation, précise BAM dans une note sur les résultats de son enquête trimestrielle sur les taux débiteurs du T2-2019. Les taux appliqués aux crédits à l'équipement ont, en revanche, augmenté de 60 pbs à 5,71%.
Les taux appliqués aux crédits aux particuliers se sont repliés de 44 pbs à 5,34% alors que ceux assortissant les concours aux entreprises ont enregistré une progression de 7 pbs à 4,85%, tirée par celle enregistrée pour les entreprises publiques.
Pour les entreprises privées, les taux ont connu une baisse de 7 pbs à 4,86% globalement, de 15 pbs à 4,41% pour les grandes entreprises (GE) et de 33 pbs à 5,75% pour les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), relève BAM.

Le potentiel du Maroc et son attractivité en matière d'investissement présentés à Rome

Le potentiel du Maroc et son attractivité en matière d’investissement ont été présentés récemment à Rome, à des chefs d'entreprise italiens, lors d’une rencontre tenue au siège de l’ambassade du Maroc à Rome, sous le thème: "Quelles opportunités d’investissement pour les entreprises italiennes au Maroc".
Cet évènement, organisé par l’ambassade du Maroc, en collaboration avec l’association des sociétés italiennes dans le monde, a été marqué par un exposé sur la dynamique que connaît le Maroc dans différents secteurs économiques, les réformes sectorielles et structurelles qui ont été engagées, ainsi que la politique des grands chantiers.
Dans son allocution d’ouverture, l’ambassadeur du Maroc, Youssef Balla, a mis en avant, outre le climat des affaires et les opportunités qu’offre le Royaume aux investisseurs étrangers, la stabilité politique, les indicateurs macroéconomiques, une économie ouverte et diversifiée, ainsi que la position géographique stratégique qui le place comme un trait d’union entre l’Europe et l’Afrique. Les secteurs clés de l’économie nationale, les accords de libre-échange signés avec une cinquantaine de pays, les mesures incitatives et le cadre juridique de l’investissement ont été également évoqués lors de cette rencontre en vue de donner plus de visibilité à ce groupe d’entreprises italiennes opérant dans différents secteurs et désireux d’investir au Maroc.

Jeudi 19 Septembre 2019

Lu 188 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com