Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Hausse de l’actif net sous gestion des OPCVM

L'actif net sous gestion des OPCVM est passé de 451,22 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2019 à à 461,33 à fin juillet 2019, soit une hausse de 2,24 %, indique l'Association des sociétés de gestion et fonds d'investissement marocains (ASFIM). Dans sa lettre mensuelle d'information de juillet, l'ASFIM relève que cette hausse s'explique par la collecte nette de plus de 7 MMDH principalement au niveau des OPCVM Monétaires et des OPCVM OMLT. Concernant les performances mensuelles, la même source note que les OPCVM Actions ont connu la performance la plus élevée avec 2,92 % alors que les OPCVM Monétaires ont eu la plus faible performance avec 0,17 %. Pour les performances annuelles, les OPCVM Actions ont posté la meilleure performance avec 7,78 % et les OPCVM Monétaires ont affiché la plus faible performance avec 1,27 %.
L'ASFIM fait savoir qu'à fin juillet 2019, le nombre d’OPCVM est passé à 458 avec la création d’un OPCVM Diversifié, "WG RENDEMENT", géré par WAFA GESTION.

La CNSS s'associe aux banques participatives

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a signé, récemment à Casablanca, des conventions et des protocoles d'accord avec les banques participatives Al Akhdar Bank, Umnia Bank et Al Yousr Bank, en perspective de la mise en œuvre de l'obligation de télédéclaration et de télépaiement des cotisations sociales.
Ces signatures s'inscrivent dans le cadre de l'amélioration de la qualité de service rendu aux clients, indique la CNSS dans un communiqué, faisant savoir qu'en septembre prochain, d'autres partenariats seront scellés, notamment avec Bank Assafa et Bti Bank.
Depuis plusieurs années, des conventions de partenariat ont été établies avec la majorité des banques conventionnelles marocaines en vue de dématérialiser la gestion des encaissements de cotisations et de décaissement des prestations, rappelle la même source.

Samedi 17 Août 2019

Lu 247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.