Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Signature d’un protocole d’accord
de coopération entre l’ACAPS et l’UTRF


L'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et l’Unité de traitement du renseignement financier (UTRF) ont signé, mercredi à Rabat, un protocole d’accord de coopération qui vient renforcer l’engagement des deux instituions en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Ce protocole d’accord a été signé par le président de l’UTRF, Jawhar Nfissi, et la directrice du contrôle des assurances (ACAPS), Afifa Al Houari, en présence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.
L’accord prévoit les modalités de coopération et de collaboration à développer entre les deux institutions que ce soit en matière d’échange de renseignements et de documents, de déploiement de mesures et actions destinées à lutter efficacement contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ou d’échange d’expériences, indique l'ACAPS dans un communiqué.
L’ACAPS et l’UTRF conviennent de mettre en place un comité de suivi chargé dévaluer les actions menées dans le cadre de cet accord et de créer des groupes de travail techniques, selon la même source.

Recul de 23,3% des IDE à fin avril

Le flux net des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a atteint plus de 5,8 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril 2019 contre 7,6 MMDH, en repli de 23,3% par rapport à la même période un an auparavant, selon l'Office des changes.
Cette baisse est due à la diminution des recettes des IDE de 9,5% à 10,666 MMDH, conjuguée à la hausse des dépenses de 15,6% (652 MDH), explique l'Office des changes dans une note sur ses indicateurs des échanges extérieurs du mois d'avril. A l'inverse, le flux net des investissements directs marocains à l’étranger (IDME) a affiché une croissance de 70,6% à 3,3 MMDH, au titre des quatre premiers mois de cette année, relève la même source, précisant que les dépenses des investissements à l'étranger ont progressé de 56,1% à plus de 4 MMDH, alors que les recettes n'ont augmenté que de 73 millions de dirhams (MDH). La note fait également ressortir que les envois de fonds effectués par les Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont enregistré une baisse 2,9% à 20,5 MMDH à fin avril 2019. En ce qui concerne les recettes voyages, elles ont atteint 22,67 MMDH, alors que les dépenses voyages ont augmenté de 13,1% à près de 679 MDH au cours des quatre premiers mois de 2019. Ainsi, la balance voyage a affiché un excédent en baisse de 2% par rapport à fin avril 2018.

Samedi 15 Juin 2019

Lu 414 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com