Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Hausse des IDE

Le flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a enregistré un accroissement de 25,9% au titre de l'année 2018, passant à 32,8 milliards de dirhams (MMDH) contre 26 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes.
Ce résultat est attribuable à la hausse des recettes (+11,7 MMDH), plus accentuée que celle des dépenses (+4,9 MMDH), explique l'Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs au titre de l'exercice 2018.
En revanche, le flux des investissements directs marocains à l’étranger a reculé de 45,1% à 5,4 MMDH durant l'année dernière, relève l'Office, précisant que cette baisse fait suite à la diminution des investissements directs marocains réalisés à l'étranger (-41%) plus forte que celle des cessions d'investissements directs marocains à l'étranger (-21,8%).  La note fait également ressortir que les envois de fonds effectués par les Marocains résidant à l'étranger ont enregistré une légère baisse de 1,7% à 64,8 MMDH au titre de l'année 2018.

Exportations des phosphates et dérivés

Les exportations du Maroc des phosphates et dérivés ont enregistré, au titre des cinq dernières années, un taux d'accroissement annuel moyen de 7,8%, passant de 38,3 milliards de dirhams (MMDH) en 2014 à 51,7 MMDH en 2018, selon l'Office des changes. La part de ce secteur dans le total des exportations a affiché une hausse pour la troisième année (18,8%) après une baisse enregistrée entre 2015 et 2016, fait savoir l'Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs au titre de l'exercice 2018.
Cette évolution résulte principalement de la hausse des exportations des dérivés, notamment celles des engrais naturels et chimiques (29,8 MMDH en 2018 contre 17,3 MMDH en 2014) et, dans une moindre mesure, celles de l’acide phosphorique (13,7 MMDH en 2018 contre 12,8 MMDH en 2014), explique la même source, notant que les exportations des phosphates sont restées quasi-stables (8,3 MMDH en 2018 contre 8,2 MMDH en 2014).

 

Vendredi 8 Février 2019

Lu 102 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com