Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS

Le Groupe BMCE Bank of Africa a officiellement lancé en ce début d’année 2019, sa nouvelle filiale qui porte le nom d’OGS (Operations Global Services), a annoncé la banque.
Dirigée par M. Younes Karkoura et installée à Bouskoura, la filiale représente une plateforme spécialisée dans les prestations de services de traitements bancaires de référence à l’échelle internationale, alignée sur les meilleurs standards en matière de performance, expertises, technologies et standards de qualité de service et destinée à jouer un rôle moteur dans le développement des initiatives métiers et technologiques, des activités de traitement bancaires pour l’ensemble du Groupe, explique la BMCE Bank Of Africa dans un communiqué
Le périmètre de la nouvelle filiale couvre l’ensemble des filières métiers constituant l’épine dorsale des services et traitements bancaires, notamment les crédits et garanties, la monétique, les opérations avec l’étranger, les comptes épargne et bancassurance, le traitement des valeurs, l’assistance fonctionnelle et la gestion des fonds. En vue d’améliorer la qualité de ses services, BMCE Bank of Africa vise, à travers la création de la filiale OGS, à optimiser les coûts d’exploitation et maîtriser les risques opérationnels, améliorer les processus de traitement bancaires tout en accompagnant l’évolution digitale de la banque.
A terme, OGS prévoit de développer ses activités pour le compte des filiales bancaires du Groupe en Afrique et en Europe permettant ainsi un accompagnement de l’évolution organisationnelle des grands groupes bancaires internationaux et des banques marocaines ayant étendu l’implantation de leurs activités à l’international, et notamment en Afrique.

Stagnation des débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale en 2018

Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont établis à 1,31 million de tonnes (mt) en 2018, soit le même poids enregistré en 2017, selon l'Office national des pêches (ONP).
La valeur marchande des produits de la pêche côtière et artisanale débarqués au titre de l'année 2018 s'est élevée à plus de 7,3 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 1% comparativement à 2017, précise l'ONP dans une note relative aux statistiques de la pêche côtière et artisanale au Maroc de 2018.
Par produit, cette même note fait ressortir que les débarquements des algues (14.411 t), des céphalopodes (38.354 t), des coquillages (869 t), du poisson blanc (63.786 t) et des crustacés (4.515 t) ont reculé de 42%, 18%, 10%, 7% et 5%, respectivement. S'agissant des débarquements des poissons pélagiques, ils ont progressé de 2% à près de 1,19 mt. Par ailleurs, un total de 25.907 t des produits de la pêche côtière et artisanale ont été débarquées dans les entrées portuaires méditerranéennes, en amélioration de 4% par rapport à 2017, relève l'ONP, ajoutant que les volumes débarqués dans les ports situés sur l'Atlantique ont, de leur côté, stagné à 1,28 mt.

Mercredi 23 Janvier 2019

Lu 390 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.