Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Bank of Africa Ghana atteindra le nouveau seuil de capital minimum exigé par la Banque centrale en janvier

Filiale de la BMCE, Bank of Africa au Ghana, a annoncé qu'elle prévoit d'atteindre, au cours du mois de janvier, le nouveau seuil de capital minimum de 400 millions de cedis (environ 80 millions de dollars) exigé par la Banque centrale.
"Bank of Africa Ghana a presque achevé le processus de capitalisation intégrale et compte le finaliser au cours du mois de janvier", a indiqué, vendredi à Accra, le directeur général adjoint de la BOA Ghana, Youssef Benrhafiane, dans une déclaration à la MAP.
La décision et les modalités de capitalisation de la BOA Ghana ont été communiquées à la Banque centrale du Ghana (BoG), a précisé M. Benrhafiane, notant que la filiale marocaine est prête à se conformer au nouveau seuil de capital minimum requis.Fin 2017, la Banque centrale du Ghana a formulé une nouvelle exigence selon laquelle toutes les banques devraient atteindre un capital minimum libéré de 400 millions de cedis afin de consolider les fonds propres de ces établissements et d'améliorer leur contribution au financement de l’économie.
La décision de la BoG répond également à la nécessité pour le pays d’assurer la stabilité de son secteur financier, surtout dans un contexte caractérisé par l’explosion des prêts non performants.

Accroissement des nuitées touristiques
à Meknès à fin octobre dernier


La ville de Meknès a connu une hausse de 8% à fin octobre 2018 en termes de nuitées touristiques dans les établissements d'hébergement classés, en comparaison avec la même période de l'année précédente. Un total de 199.770 nuitées a été enregistré au cours des dix premiers mois de l’année 2018, contre 184.350 nuitées durant la même période de l'année 2017, selon des données statistiques de l’Observatoire national du tourisme. Pour ce qui est des arrivées dans les hôtels classés, elles ont atteint 121.111 à fin octobre 2017, contre 134.864 durant la même période de l'année 2018, soit une hausse de 11%.
La durée moyenne de séjour durant cette période était d’un jour, contre deux jours au cours de la même période de l’année 2017, note l’Observatoire national du tourisme.
Ce résultat est dû, entre autres, à la hausse enregistrée par les marchés émetteurs, dont l’Espagne l’Italie, la France, les USA, l’Allemagne et les pays arabes.
Le seul mois d’octobre écoulé a connu une augmentation de 2% par rapport au même mois de l’année 2017, avec un total de 25.042 nuitées. Le nombre de chambres opérationnelles à Meknès au cours du mois d’octobre dernier a été de l’ordre de 1.676 unités, dont 476 de catégorie 4 étoiles et 423 de 3 étoiles, ainsi que 229 chambres dans les maisons d'hôte. A l’échelle nationale, les nuitées totales enregistrées dans les différents établissements d'hébergement touristique classés à fin octobre 2018 ont connu une hausse de 9% par rapport à la même période un an plus tôt, selon la même source.

Libé
Mardi 8 Janvier 2019

Lu 455 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com