Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le dirham s'apprécie de 0,47% face au dollar

Le dirham s'est apprécié de 0,47% vis-à-vis du dollar et s'est déprécié de 0,14% par rapport à l'euro au cours de la semaine allant du 19 au 25 juillet 2018, selon les indicateurs hebdomadaires de Bank Al-Maghrib (BAM).
Au 20 juillet 2018, l'encours des réserves internationales nettes s'est établi à 225,9 milliards de dirhams (MMDH), en quasi-stagnation d’une semaine à l’autre et en hausse de 11% en glissement annuel, indique BAM, précisant qu'entre le 19 et le 25 juillet 2018, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché de change.
Concernant ses interventions sur le marché monétaire, Bank Al-Maghrib fait état de l'injection d'un montant total de 66,8 MMDH, dont 64 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres et 2,8 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME.
Quant au taux interbancaire, il s’est établi à 2,28%, tandis que le volume des échanges a atteint 4,7 MMDH après 3,7 MMDH une semaine auparavant, relève la Banque centrale.
Côté Bourse, le MASI s'est apprécié de 2,4% sur la même période, ramenant sa contre-performance depuis le début de l'année à 6,3%, souligne la même source, notant que le volume global des échanges s’est chiffré à 338,9 millions de dirhams (MDH) contre 424,5 MDH une semaine auparavant. Sur le marché central actions, le volume quotidien moyen s'est situé à 67,4 MDH contre 72,8 MDH la semaine dernière.

Baisse des saisies de faux
billets d'euros en Europe à fin juin


Le nombre des saisies de faux billets d'euros, essentiellement des coupures de 20 et 50 euros, s'est inscrit en baisse à fin juin 2018, selon des chiffres publiés vendredi par la Banque centrale européenne (BCE).
Au titre du premier semestre de 2018, un total de 301.000 fausses coupures de la monnaie unique ont été retirées de la circulation, alors qu'elles étaient au nombre de 363.000 au second semestre de l'année précédente et de 331.000 au S1 2017.
Les billets de 20 et 50 euros sont les valeurs les plus contrefaites, représentant 83% des contrefaçons.
"La probabilité de recevoir une contrefaçon est vraiment minime", considère l'Institut, qui le compare au nombre de billets authentiques en circulation, qui n'a cessé d'augmenter d'un rythme plus soutenu que la croissance du PIB en zone euro, depuis leur introduction en 2002.
Il y a actuellement plus de 21 milliards de billets en circulation, qui représentent une valeur totale de plus de 1.100 milliards d'euros.

Mardi 31 Juillet 2018

Lu 203 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés