Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Distribution de 100.000 quintaux d'orge subventionnée aux éleveurs de la région de Souss-Massa




Distribution de 100.000 quintaux d'orge subventionnée aux éleveurs de la région de Souss-Massa
 Quelque 100.000 quintaux d'orge subventionnée ont été distribués aux éleveurs relevant des préfectures et provinces de la région de Souss-Massa, affectées par le déficit pluviométrique.
L'opération se poursuivra durant trois mois (avril-mai-juin), a indiqué la Direction régionale de l’agriculture (DRA) de Souss-Massa, précisant que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme spécifique d’appui à l’alimentation du cheptel, lancé par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts.
Il s’agit de fournir de l'orge aux éleveurs à un prix fixe de 200 dirhams par quintal (2 dirhams le kilogramme), pour sauver le bétail et réduire les répercussions négatives liées à la détérioration des pâturages en raison de la sécheresse, rapporte la MAP.
Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts avait annoncé la mise en place d'un programme de sauvegarde ciblé, qui consiste en la distribution de 2,5 millions de quintaux d’orge subventionnée pour le prochain trimestre au profit des éleveurs des zones affectées par le déficit des pluies, et ce à partir du 27 mars.
L’orge sera mise à la disposition des éleveurs pour un prix fixe de deux dirhams le kilogramme, tandis que l’Etat prend en charge la différence avec le prix du marché. Le programme comprend également la prise en charge du transport depuis les centres de vente de l’orge aux chefs-lieux des communes enclavées et d’accès difficile dans les provinces concernées.
Ainsi, en application de la circulaire conjointe du ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts ainsi que du ministère de l'Intérieur, des comités régionaux et locaux, composés des autorités et des représentants des services décentralisés du département de l’agriculture et de la Chambre régionale d'agriculture, ont été mis sur pied pour garantir la mise en œuvre et le suivi de l'exécution de cette opération.
Ces comités ont également veillé à l’élaboration des listes des bénéficiaires et à la fixation des quantités d’orge attribuées à chaque éleveur selon des critères préétablis en se basant sur l’effectif du cheptel de chaque agriculteur.

Lundi 6 Avril 2020

Lu 228 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.