Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deuxième Festival Founoun des poésies marocaines d’Agadir des poètes à l’honneur




Deuxième Festival Founoun des poésies marocaines d’Agadir des poètes à l’honneur
La pluralité de la poésie marocaine sera à l’honneur à Agadir à l’occasion de la deuxième édition du Festival Founoun des poésies marocaines, qui se déroulera cette année du mercredi 22 au vendredi 24 avril courant.
Promouvoir et valoriser la poésie marocaine dans sa diversité linguistique et encourager la recherche sur la création poétique nationale. Telles sont les principales missions dévolues à cette manifestation, initiée par l'Association du Forum Founoun pour la culture et la création-Agadir et qui se tient sous l’intitulé « Poésie et exil ».
Il s’agit concrètement de « revisiter l’histoire de la poésie marocaine dans son ensemble pour réhabiliter, reconnaître et revaloriser des pans entiers de notre patrimoine poétique resté dans l’oubli », soulignent les organisateurs de cette manifestation. L’objectif étant de « réconcilier la poésie avec les lecteurs marocains en mettant la lumière sur une production poétique sur laquelle a pesé pendant très longtemps un discrédit injustifié (poésie amazighe, poésie écrite en arabe marocain (melhoune, madih…), expliquent-ils. Mais également, « d’aborder d’autres figures de l’exil présentes dans la poésie marocaine quelle qu’en soit la langue d’écriture (amazigh, arabe, français…) », précise-t-on.
Diverses activités mettant en lumière les poésies marocaines ponctueront cette édition dont le coup d’envoi des festivités sera donné mercredi 22 à 16h, à l’amphi 4 de la Faculté des Lettres et des sciences humaine. La cérémonie d’ouverture sera marquée par l’hommage que rendra le Festival aux poètes marocains Abderrafie El Jaouahiri et Ahmed Aassid et une séance de lectures poétiques avec Abdallah Zrika, à Salle des Fêtes de la Municipalité.
La journée de jeudi 23 sera dominée par l’organisation d’une rencontre avec Touria Hadraoui autour de la poésie malhoun suivie d’une séance de lectures poétiques qu’accompagneront en musique les artistes Fadma Elouariachi, Ahmed Aassid, Omar Derouich et Mohamed.
Une table ronde sur le thème « La poésie marocaine et l’exil » sera organisée dans la matinée de vendredi 24 à la salle 46 de la Faculté. Elle verra la participation de Leila Errhouni, Ahmed Aassid et Abderrafie Eljaouahiri. Et, dans l’après-midi, des lectures poétiques avec accompagnement musical d’Abderrafie Eljaouahiri, Mohamed Louakira et Mohamed Hmoudane.
La soirée de clôture interviendra un plus tard dans la soirée au Complexe culturel Jamal Addora (20h). Avec au programme, Ammouri Mbarek ainsi qu’Ahwach et Taneddamt avec la troupe Argane-Tafraout.
Pourquoi avoir choisi le thème « Poésie et exil » ? « La poésie exprime le mal de l’homme et le mal du pays, mais aussi les maux du monde. Dans toute expérience poétique, il y a forcément exil et désir violent de retour. On écrit parce que l’on a l’intuition d’une perte fondamentale qu’on cherche à compenser par l’écriture qui est capable d’en restituer le souvenir, mais le souvenir reste imprécis et parfois évanescent. Le poète est orphelin de sa famille, de sa patrie, de lui-même, car la raison d’être de la poésie gît dans un aller vers l’Autre pour une meilleure réappropriation de soi. Un soi devenu plus profond que soi. Il est orphelin de sa langue. Il n’a plus aucune langue, car les langues momifient les choses et les êtres dans une historicité qui finit par en corroder l’essence », écrivent Abdelkhaleq Jayed et Leila Errhouni.  Professeur de littérature française à la FLSH, cette dernière n’est quatre que la présidente de l'Association du Forum Founoun pour la culture et la création-Agadir.
Soulignons par ailleurs que, dans le cadre de la manifestation mondiale «Le français dans tous ses états», l’Institut français d’Agadir s’associe au Festival Founoun à travers un programme qui visant à valoriser la poésie marocaine. Rappelons que la première édition du Festival Founoun des poésies marocaines a eu lieu en avril 2007, sous le signe de la tolérance et l'ouverture sur l’autre.


Programme
Mercredi 22 avril :
16h : Inauguration du Festival «Founoun»
16h30 : Lectures poétiques.
20h30 : Hommage aux poètes Abderrafie El Jaouahiri et Ahmed Aassid
Et lectures poétiques avec accompagnement musical.
Jeudi 23 avril :
10h : Rencontre-débat autour de la poésie Malhoun
16h : Lectures poétiques avec accompagnement musical
Vendredi 24 avril :
10h : Table ronde autour de « La poésie marocaine et l’exil ».
16h : Lectures poétiques.
20h : Soirée de clôture.

ALAIN BOUITHY
Mardi 14 Avril 2009

Lu 927 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés