Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Destruction de plusieurs tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation en octobre

A l’importation, 88,5 tonnes ont été refoulées pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur




307,5 tonnes (T) de produits alimentaires impropres à la consommation ont été saisies et détruites au cours du mois d'octobre 2016 au niveau national, soit 0,3% de la quantité totale contrôlée, selon l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).
Il s'agit principalement de viandes rouges et blanches (181 T), de conserves végétales (45 T), de fruits et légumes frais (9,5 T), de lait et dérivés (9 T) et de miel et produits de la ruche (1 T), précise l’ONSSA dans un communiqué, faisant état de la transmission au parquet de 188 dossiers pour jugement.
A l’importation, la quantité des produits alimentaires ayant été refoulés pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur s’est élevée à 88,5 T, relève le communiqué, ajoutant que 3.730 certificats d’admission ont été délivrés et ce à l'issue du contrôle de près de 774.301 T.
S’agissant des produits exportés, le contrôle a concerné 145.254 T de produits alimentaires, fait savoir l’ONSSA, indiquant que le nombre de certificats sanitaires et phytosanitaires délivrés à cette issue s’est chiffré à 6.607.
Par ailleurs, les services de l’ONSSA ont procédé à la délivrance de 87 agréments et autorisations sanitaires aux établissements et entreprises alimentaires, soit un total général de 4.774 établissements agréés et autorisés à ce jour, dont 581 entrepôts de stockage et à la réalisation de 833 visites sanitaires de suivi pour vérifier le respect et le maintien des exigences sanitaires dans les établissements déjà agréés et autorisés par l’Office.
Ces services ont également effectué 327 visites d’inspection lors des opérations de certification ou d’enquêtes sanitaires, délivré 6 certificats d’agrément ATP pour le transport international et 508 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables, outre la suspension des agréments sanitaires de 10 établissements et le retrait d’agrément de 3 établissements pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur.
Ces actions s’inscrivent dans le cadre du programme préventif de l’ONSSA et conformément aux dispositions de la loi 28.07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, rappelle le communiqué.

Jeudi 17 Novembre 2016

Lu 348 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés