Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des réunions sur la mise en œuvre de l’enseignement à distance à Ouarzazate




Des réunions sur la mise en œuvre de l’enseignement à distance à Ouarzazate
Plusieurs réunions ont été tenues récemment au siège de la province de Ouarzazate dans le but d’examiner les mesures à même de garantir la continuité pédagogique à travers l’enseignement à distance décidé par le ministère de tutelle.
Lors de ces réunions, le gouverneur de la province de Ouarzazate, Abderrazak Al Mansouri, a indiqué que la décision de suspension des cours s’inscrit dans le cadre des mesures provisoires de prévention, de protection et d’anticipation visant à protéger la santé des élèves contre la propagation du "Covid-19".
La suspension des cours n’est en aucun cas synonyme de "vacances extraordinaires", a-t-il poursuivi, relevant que la continuité pédagogique sera assurée à travers l’enseignement à distance.
M. Al Mansouri a appelé les parents des élèves à inciter leurs enfants à faire preuve d’assiduité pour la poursuite de leurs cours à distance et à assumer pleinement leurs responsabilités en la matière, mettant l’accent sur la nécessité d’éviter les déplacements non nécessaires pour contribuer aux efforts visant à endiguer la propagation du Coronavirus.
Pour sa part, le directeur provincial de l’éducation et de la formation à Ouarzazate, Youssef Bouras, a fourni des explications sur les nouveautés relatives à l’opération de l’enseignement à distance, notamment les mesures prises par le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour sa mise en œuvre au profit des élèves.
Les participants à ces réunions ont souligné les efforts importants fournis par l’ensemble des cadres éducatifs et les associations des parents d’élèves dans le cadre de ce chantier, appelant l’ensemble des acteurs concernés à y adhérer pleinement.
Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait annoncé la suspension des cours du lundi 16 mars, jusqu'à nouvel ordre, dans l’ensemble des crèches, des établissements d’enseignement, de formation professionnelle et des établissements universitaires, privés ou publics.
S'inscrivant dans le cadre des mesures de prévention visant à endiguer la propagation du Coronavirus "Covid-19", cette décision est applicable à l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur publics et privés, les établissements de formation des cadres ne faisant pas partie d'universités, les écoles et les centres de langues relevant des Missions étrangères et les centres de langues et ceux de soutien scolaire privés.
Selon le ministère, la décision de suspension des cours représente une mesure préventive visant à protéger la santé des élèves, des stagiaires, des étudiants, des cadres administratifs et pédagogiques exerçant dans les établissements d'enseignement et tous les citoyens, l'objectif ultime étant de lutter contre la propagation du virus Corona, déclaré comme une "pandémie" d’envergure mondiale par l'OMS.

Vendredi 20 Mars 2020

Lu 1138 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif