Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des jeunes animent un forum national de dialogue à Rabat




Le Forum national de dialogue-Maroc, qui s'inscrit dans l'événement annuel relatif au programme "Voix des jeunes méditerranéens" (VJM), a démarré, jeudi à Rabat, avec la participation de 120 jeunes représentant des centres de débat dans différentes régions du Royaume.
Cet événement de deux jours (22-23 novembre) est le résultat d'une série de formations en cascade dispensées à l'échelle nationale par cinq centres de débat du programme VJM de différentes régions, dont les équipes se réuniront pour débattre de sujets différents qui revêtent un grand intérêt pour les jeunes en particulier et qui sont directement liés aux agendas politiques nationaux et régionaux.
VJM est un réseau de jeunes réunit des acteurs civils et éducatifs et des décideurs politiques en Europe et dans les pays du voisinage Sud (Sud de la Méditerranée et Europe). Coordonné par la Fondation Anna Lindh, cofondée par le British Council et développé avec plusieurs partenaires, le programme offre une plate-forme pionnière destinée à ouvrir les portes aux jeunes afin qu’ils puissent façonner les discours politiques et médiatiques.
Il ambitionne de donner aux jeunes les moyens de développer une culture de dialogue, de contribuer aux politiques publiques, de façonner le discours des médias et de créer une compréhension mutualisée avec leurs pairs de la Méditerranée sur la manière de traiter des problèmes d'intérêt commun de leurs communautés respectives.
Selon la responsable des programmes et de la gouvernance au British Council, Ghizlane Laachir, VJM est un programme de discussions interculturelles qui dispose du plus grand réseau de dialogue des jeunes dans la région Afrique du Nord/Moyen-Orient. Les forums de dialogue VJM programmés en novembre traitent de plusieurs thématiques liées à la montée en puissance du populisme, le vivre-ensemble et la migration, le rôle des migrants dans le dialogue interculturel, l’implication des jeunes dans l’élaboration des politiques et la réforme de l’enseignement.

Samedi 24 Novembre 2018

Lu 756 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif