Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des institutions pénitentiaires récompensées à l’occasion de la Journée nationale du détenu




Les institutions pénitentiaires qui se sont distinguées par les prestations sociales offertes aux détenus, ainsi que les détenus qui se sont démarqués dans les différents concours religieux, artistiques et sportifs au titre de l'année 2016 ont été récompensés lors d’une cérémonie organisée, jeudi à Rabat, à l’occasion de la Journée nationale du détenu.
 Ainsi, la prison locale de Tanger a été récompensée du prix de la distinction et un hommage a été rendu à des fonctionnaires, lors de cette cérémonie organisée au Théâtre Mohammed V et agrémentée de spectacles de danse, de chant et de poésie animés par des détenus.
Dans une allocution de circonstance, le délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mohamed Salah Tamek, a relevé que son département vise à travers cette soirée artistique la consécration de son ouverture sur la société, la consolidation de la communication et l’interaction positives entre l’opinion publique et les détenus, ainsi que la valorisation des efforts consentis par tous les partenaires pour ériger l’institution pénitentiaire en espace de préparation des détenus à la réinsertion.
Il a en outre souligné que d’importantes avancées ont été réalisées en la matière grâce à la sollicitude Royale dont SM le Roi Mohammed VI entoure les détenus, aux visites répétées du Souverain aux établissements pénitentiaires pour s’enquérir des conditions de séjour des détenus et à l’inauguration par SM le Roi de Centres de formation et de réforme en leur faveur.
"A travers la création de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus et la présidence Royale effective de son conseil d’administration, SM le Roi réaffirme Sa haute sollicitude envers cette catégorie", a poursuivi le responsable, en relevant que son département a adopté une nouvelle stratégie plaçant la formation, l’enseignement et la réforme au cœur de la préparation des détenus à la réinsertion.
Cette stratégie a donné des résultats encourageants en ce sens que le nombre des détenus ayant bénéficié des programmes d’enseignement, d’alphabétisation et de formation professionnelle a augmenté de 100% au cours des cinq dernières années, a-t-il dit, avant de préciser que près de 18.000 détenus ont bénéficié de ces programmes au cours de l’année scolaire 2015-2016.
Après avoir donné un aperçu sur les différentes compétitions religieuses, culturelles et sportives figurant au programme annuel de l’Administration pénitentiaire, M. Tamek a noté que le programme de cette année a été marqué par l’inclusion de compétitions ouvertes aux détenus mineurs, qui ont participé à hauteur de 78%, et aux femmes détenues, qui ont été plus de 2.000 à y participer.
Près de 37.000 détenus ont pris part aux activités culturelles, sportives et religieuses au courant de l’année 2016, a-t-il ajouté.
Pour sa part, le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami, a indiqué que la Journée nationale du détenus, commémorée le 6 janvier, est une "journée de partage de la créativité des détenus avec l’ensemble de la société et de soutien à l’approche des droits de l’Homme qui vise à défendre les détenus, œuvrer à leur réinsertion et à mettre en œuvre des programmes d’avenir mettant en lumière leurs créations".
De même, M. El Yazami a salué tous les projets structurants lancés par l’administration pénitentiaire, faisant état d’un partenariat stratégique entre le CNDH et cette dernière en matière de politiques de réinsertion et de communication avec le monde extérieur.
Le coordinateur de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, Azzedine Belmahi, a, quant à lui, mis en relief la coopération constructive entre la Fondation et l'Administration pénitentiaire, notamment dans le domaine culturel, lequel constitue "l’un des fondements du programme intégré portant sur la formation et l’éducation en vue de préparer les détenus à une réinsertion effective au sein de la société".

Samedi 14 Janvier 2017

Lu 944 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs