Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des hommes d’ affaires du Pays basque prospectent les opportunités d’investissement dans la pêche


Libé
Mercredi 17 Mars 2021

Une importante délégation d’hommes d’affaires du Pays basque s’est enquise, lundi à Rabat, des différentes opportunités d’investissement au Maroc, dans le domaine de la pêche maritime et de l’industrie halieutique. Lors d’une rencontre avec Zakia Driouch, secrétaire générale du département de la pêche au ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, la délégation basque, présidée par Maria Tato, a exprimé sa volonté de développer une coopération entre le Maroc et le Pays basque, notamment dans le secteur de transformation et de valorisation des produits de la pêche et celui du recyclage du plastique issu de la pêche, rapporte la MAP. Intervenant à cette occasion, Mme Driouch a indiqué que cette réunion de prospection se veut une occasion idoine d’échanger sur l’ensemble des opportunités de coopération entre le Maroc et le Pays basque dans le secteur de la pêche. “Nous sommes disposés à établir un échange d’expertises entre le Maroc et le Pays basque”, a-t-elle affirmé, rappelant que la pêche est l’un des secteurs prometteurs et exportateurs de l’économie marocaine. Par ailleurs, Mme Driouch a souligné que les activités de recyclage des déchets issus de la pêche constituent un créneau que les deux parties pourront développer “rapidement”, notant à cet égard que la nouvelle stratégie nationale de pêche, “en cours de finalisation”, accorde une place de choix à la durabilité et à la préservation de l’environnement. Pour sa part, Mme Tato a annoncé que dans le cadre de cette mission de prospection, la délégation effectuera une visite à Laâyoune et à Dakhla, l’occasion d’explorer le haut potentiel de ces régions dans le secteur de l’industrie de la pêche et de l’aquaculture. Cette visite permettra également à la délégation basque de rencontrer des hommes d’affaires marocains et chefs d’entreprise opérant dans les secteurs prometteurs de transformation des produits de la pêche, a-t-elle ajouté.


Lu 259 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS