Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Derichebourg lance une campagne de sensibilisation pour l’Aïd Al Adha

La société annonce la distribution de près de 216.000 sacs hermétiques




Censé être un jour de fête par excellence, l’Aïd Al Adha occasionne souvent, en fin de journée, des désagréments majeurs, symbolisés par les déchets et le manque d’hygiène. Quand bien même l’islam érige la propreté en précepte fondamental, force est de constater que, d’année en année, c’est toujours la même et dramatique histoire qui se répète. En cause principalement, le comportement révoltant et incivil d’une grande majorité de citoyens. Abats de mouton jetés à même le sol, dépouilles abandonnées en pleine rue, réseaux d'assainissement souffrant de débordement d'eaux usées à cause des déchets émanant du mouton et balancés directement dans les avaloirs, en sont les caractéristiques, au même titre que les bacs à ordure débordants. En écho à ce fléau environnemental, une campagne de sensibilisation à la propreté des villes lors de ce jour sacré sera entreprise par la société Derichebourg Maroc, dès le 19 août courant.  
Spécialisée dans les services à l’environnement, les services aux collectivités et la maintenance des bâtiments et services aux occupants, et guidée par l’envie de servir les hommes tout en protégeant leur environnement comme indiqué sur son site Internet, la société Derichebourg Maroc entamera donc une campagne de sensibilisation dans les villes de Rabat (arrondissements Hassan, Yacoub El Mansour et Touarga), Marrakech (arrondissements Guéliz et Nakhil), Kénitra, El Jadida et Ifrane. Cette campagne qui devra durer trois jours se concrétisera à travers une tournée de porte à porte. Mais pas que, puisqu’il y aura également un volet communication. Plusieurs vélos et tricycles parcourront les artères des villes citées, arborant des affiches, ainsi que l’initiation d’un contact direct avec les habitants en vue de les sensibiliser aux modes d’évacuation idoine en cette période de fête.
Concrètement, la société annonce la distribution de près de 216.000 sacs hermétiques au plus grand nombre  d’habitants. Dévolue à évacuer les déchets dans les conditions les plus hygiéniques possibles, la distribution des sacs en plastique en question ne suffira malheureusement pas à endiguer les dérives sanitaires occasionnées lors de l’Aïd Al Adha. Car, en réalité, cette mobilisation aussi bien du capital humain que technique comme souligné par la société Derichebourg dans son communiqué, ne pourra être efficace qu’à travers l’implication des citoyens. Dans le cas contraire, tel un jour sans fin, les mêmes incivilités en matière d’environnement se répéteront, à l’instar des années précédentes, donnant à la campagne de sensibilisation l’allure d’une eau versée dans le sable.

C.C
Samedi 18 Août 2018

Lu 1224 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés