Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De jeunes Marocains s'informent de l'expérience de l'ONDE en matière de défense des enfants victimes de violence et d'exploitation




De jeunes Marocains relevant du Réseau des compétences maroco-allemandes ont été informés, mercredi, de l'expérience et des efforts consentis par l'Observatoire national des droits de l'enfant (ONDE) pour la défense des enfants victimes de toutes formes de violence, d'exploitation et de maltraitance.
Cette délégation, qui a effectué une visite à l'ONDE, organisée en coordination avec la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger (MRE), a été informée des efforts déployés par l'Observatoire, depuis sa création, sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem, considéré comme étant une institution marocaine chargée de la mise en œuvre de la Convention onusienne des droits de l'enfant.
Lors de cette visite, l'accent a été mis sur les actions du Centre national d'écoute et de défense des enfants victimes de violence, d'exploitation et de maltraitance qui, depuis son lancement le 20 novembre dernier pour une phase expérimentale, a pu prendre en charge plus de 800 cas de violences faites aux enfants.
A cet égard, les membres de la délégation ont pris connaissance des nouveaux mécanismes mis en place par l'ONDE en vue de répondre aux besoins de communication et présenter les services juridiques et médicaux aux enfants victimes de violence, d'exploitation et de maltraitance.
Mme Ilham EL Ouarkachi, membre de l'Organisation "DMK" qui offre des services sociaux en Allemagne visant à améliorer les relations sociales entre les peuples marocain et allemand, a fait part, dans une déclaration à la MAP, de sa joie lors de cette visite à l'ONDE qui offre à tous les enfants marocains une série de prestations sociales, en particulier en faveur des filles victimes d'actes de violence physique et sexuelle.
Elle, a dans ce sens, souligné la disposition du Réseau des compétences maroco-allemandes à œuvrer de concert avec l'Observatoire pour protéger et soutenir les enfants souffrant de ces problèmes afin de leur garantir un avenir meilleur.
L'ONDE a mis en place une application interactive liée au signalement des plaintes concernant les différentes formes de violence et de mauvais traitements à l'égard des enfants où qu'ils soient, au Maroc ou à l'étranger, à laquelle ont adhéré plus de 100 médecins et 100 avocats, outre des assistants sociaux exerçant dans les secteurs gouvernementaux concernés.
Cette institution a également renforcé ses moyens techniques en mettant à la disposition du public un numéro court (2511) qui s'ajoute au numéro vert (0800002511), en collaboration avec l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Samedi 7 Octobre 2017

Lu 977 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés