Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Crédit du Maroc et sa fondation signent une convention de partenariat avec la CFCIM


Un partenariat en faveur de l’éducation et de l’inclusion des jeunes vers l’emploi



Crédit du Maroc et sa fondation signent une convention de partenariat avec la CFCIM
Crédit du Maroc et sa Fondation ont signé une convention de partenariat avec la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) pour son école ESA de Casablanca (ex-EFA). Cette signature s’est déroulée à la CFCIM en présence de Bernard Muselet, président du directoire du Crédit du Maroc, Stéphane Clerisse, membre du directoire du Crédit du Maroc en charge du Pôle fonctionnement, Jean-Pascal Darriet, président de la CFCIM, Claudia Gaudiau-Francisco, première vice-présidente de la CFCIM, Serge Mak, vice-président délégué aux relations institutionnelles, Philippe Cros, directeur général de la CFCIM et Amine Barkate, directeur de l’ESA de Casablanca ainsi que les équipes projet du Crédit du Maroc et de la CFCIM. Crédit du Maroc est un acteur économique responsable et engagé auprès de son environnement et ses parties prenantes. Conscient que l’inclusion sociale des jeunes défavorisés est l’affaire de tous, Crédit du Maroc à travers sa Fondation accorde une importance particulière à l’amélioration des moyens d’autonomisation des personnes en situation de vulnérabilité. C’est dans ce sens que Crédit du Maroc s’est associé à l’ESA de Casablanca, école de la CFCIM, partenaire historique de la banque, afin de permettre à 2 jeunes bacheliers brillants et méritants, de poursuivre un cursus universitaire qui leur assurera un avenir meilleur. La Fondation Crédit du Maroc prend en charge 50% des frais de scolarité des deux étudiants. Les deux boursiers bénéficieront également d’un programme de mentoring afin de les accompagner dans le développement de leur parcours d’apprentissage de la vie professionnelle et des attentes des entreprises. Pour rappel, l’ESA de Casablanca offre des filières Bac + 3 accréditées par l’Etat marocain avec une possibilité de double diplomation en licences professionnelles délivrées par l’Université Gustave Eiffel. Elle prépare à un panel de 25 métiers dans des domaines tels que le management, la finance, le commerce ou encore les ressources humaines. Grâce à ce partenariat, Crédit du Maroc ambitionne de donner aux jeunes talents goût aux métiers de la banque, et de leur faire découvrir les valeurs du Crédit du Maroc. Cette convention concourt également au développement du dispositif de mécénat de compétences au sein du Crédit du Maroc. Dans ce contexte, les étudiants de l’ESA de Casablanca pourront bénéficier, durant leur cursus universitaire, de l’expertise et de l’expérience des femmes et des hommes du Crédit du Maroc afin de mieux appréhender le milieu professionnel, sur des sujets divers et variés dont notamment les ressources humaines, la finance, le management, le marketing et la communication Ce partenariat s’intègre naturellement dans le projet moyen terme du Crédit du Maroc à horizon 2022, et plus précisément dans deux de ses projets phares, le projet humain qui vise l’excellence du capital humain et le projet sociétal qui vise l’insertion des jeunes dans l’emploi. Il permettra aux deux organisations de travailler ensemble dans le cadre de leur dynamique de transformation respective et la création d’opportunités d’enrichissement réciproque.

Libé
Lundi 19 Octobre 2020

Lu 453 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.