Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Création du réseau international des mécanismes nationaux des droits de l'Homme

Abdelkarim Boujradi élu coordonnateur


Libé
Vendredi 10 Mai 2024

Les participants au deuxième séminaire international des mécanismes nationaux de mise en œuvre, d’élaboration de rapports et de suivi (MNMRS) en matière de droits de l’Homme, tenu à Asuncion, ont adopté jeudi la «Déclaration d’Asuncion» instituant le réseau international des MNMRS, qui se veut « une communauté de pratique durable des MNMRS en vue d’institutionnaliser la coopération, le partenariat, le dialogue et l'échange d’expertises et d'expériences» entre ses membres.

Dans la foulée, les participants ont élu le Maroc coordonnateur du nouveau réseau, en la personne du Secrétaire général de la Délégation interministérielle des droits de l'Homme (DIDH), M. Abdelkarim Boujradi.
Outre le Maroc en tant que coordonnateur, le Comité exécutif du réseau est composé du Paraguay et du Portugal.

Dans une déclaration à la MAP, M. Boujradi a indiqué que cette élection témoigne de la place et du rôle que joue le Maroc dans le développement du système international des droits de l’Homme.

Le document adopté à Asuncion au terme de deux jours de débats (8 et 9 mai) fait référence à la «Déclaration de Marrakech», adoptée lors du premier séminaire international des MNMRS en décembre 2022, par laquelle ces mécanismes avaient convenu de créer un réseau international des MNMRS.

Le Réseau nouvellement créé est une « structure informelle » qui pourrait évoluer vers un organe formel, en fonction de son futur cheminement et des besoins qui seront identifiés par ses membres.

Il vise à promouvoir et encourager la création des MNMRS, à contribuer au renforcement des capacités des membres du réseau et à promouvoir l'échange d’expériences et de bonnes pratiques, ainsi que le développement et le partage du savoir relatifs aux missions, aux rôles et aux contributions des MNMRS.

Le réseau a également pour objectifs d’inciter aux partenariats et à la coopération bilatérale et multilatérale entre les membres du réseau, et avec d’autres parties prenantes concernées, à renforcer la coopération et le partenariat avec le système international des droits de l’Homme et à contribuer au «pôle de connaissances virtuel pour les mécanismes nationaux» prévu par une résolution du Conseil des droits de l'Homme.

A cette occasion, les participants se sont dits «conscients de l'importance des MNMRS pour la coordination et la préparation des rapports soumis aux mécanismes internationaux des droits de l'Homme», ainsi que pour la mise en œuvre et le suivi, au niveau national, des recommandations, engagements et obligations découlant du droit international des droits de l’Homme et du système international de protection des droits de l’Homme.

Se définissant comme une structure inclusive afin de faire adhérer des représentants de tous types de MNMRS, ainsi que des représentants d’Etats membres de l’ONU qui n'ont pas encore mis en place un MNMRS, le nouveau réseau cherche à faciliter l'identification, la documentation et le partage de bonnes pratiques efficaces des MNMRS entre les praticiens.

Cette initiative vise à compléter et soutenir d’autres initiatives concernant les MNMRS, y compris les efforts du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies dans le cadre de ses résolutions concernant ces mécanismes, et les efforts pour renforcer le système international de protection des droits de l’Homme.

Lors de la séance de clôture, l’ambassadeur du Maroc au Paraguay,   Badreddine Abdelmoumni, a tenu à souligner l'excellente organisation de cet événement par le gouvernement paraguayen, qui a permis aux délégations de se rencontrer dans un esprit de collaboration et de dialogue fructueux.

La diversité des perspectives et des expériences partagées lors de ce séminaire constitue la preuve de l'engagement commun en faveur de la promotion et de la protection des droits de l'Homme, a poursuivi l’ambassadeur, soulignant que les résultats de ce séminaire sont encourageants et «nous sommes fiers d'avoir contribué à l'élaboration d'une Déclaration qui reflète notre engagement collectif envers les valeurs fondamentales des droits de l'Homme».

«En tant que coordonnateur du futur comité exécutif, le Maroc est honoré de jouer un rôle central dans cette initiative cruciale», a ajouté M. Abdelmoumni, se disant convaincu que «cette plateforme inclusive et complémentaire nous permettra de renforcer nos capacités, d’échanger les meilleures pratiques et de coordonner nos actions pour avoir un impact plus efficace sur le terrain».

Les ministres paraguayens des Affaires étrangères Ruben Ramirez Lezcano, et de la Justice, Angel Barchini, ont salué le choix porté sur le Maroc en tant que coordonnateur du réseau.


Lu 427 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    





Flux RSS
p