Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Covid-19: Les IDE tiennent le coup


Par Yosra Bougarba (MAP)
Mercredi 2 Février 2022

Une résilience confirmée par les récentes statistiques de l'Office des changes

Les investissements directs étrangers (IDE) ont réussi à faire preuve d'une résilience remarquable face aux répercussions de la crise liée à la pandémie de Covid-19 et ce, à la faveur de mesures entreprises pour améliorer continuellement le climat des affaires et renforcer l'attractivité du Royaume. Cette résilience a été, d'ailleurs, confirmée par les récentes statistiques de l'Office des changes qui font état d'une amélioration du flux net des IDE de 13,9% à plus de 16,9 milliards de dirhams (MMDH) au titre des onze premiers mois de l'année écoulée. A l'origine de cette évolution, une hausse des recettes de 10,2% à près de 27,27 MMDH, plus importante que celle des dépenses (10,3 MMDH). Concrètement, elle s'inscrit dans un contexte de reprise économique, dans lequel les différents investisseurs avaient anticipé une augmentation de la demande adressée au Maroc. C'est ce qu'a expliqué Younes Chebihi, enseignant à l'Université de Bordeaux et membre du Laboratoire français "Bordeaux Sciences Économiques" (BSE). Malgré la récession de 2020, les flux des IDE n'ont connu qu'une légère contraction, à l'opposé d'autres pays de la région qui étaient beaucoup plus sensibles à ce choc, a-t-il fait remarquer dans une interview accordée à la MAP. Les autorités économiques du pays, a poursuivi M. Chebihi, ont contribué de manière significative à cette résilience, en envoyant plusieurs signaux aux investisseurs, aussi bien sur le plan sanitaire qu'économique. Concernant le premier volet, l'universitaire a noté que la gestion était "exemplaire" à plusieurs égards, notamment au niveau de la vaccination qui avait démarré très tôt et qu'aucun reconfinement n'a été déployé après la première vague, ce qui a assuré la continuité de l’activité, en particulier dans le secteur industriel. Sur le plan économique, les autorités ont déployé une batterie de mesures, aussi bien conjoncturelles que structurelles, notamment la création du Fonds Mohammed VI pour l'investissement, ayant sans doute rassuré les investisseurs sur les perspectives économiques du pays, a-t-il fait valoir.

Un avenir prometteur en vue !
Interrogé sur les perspectives d'évolution des IDE, M. Chebihi a souligné qu'elles sont "très positives", grâce à la dynamique créée par le Royaume, depuis les années 2000, à travers l'édification de plusieurs grands chantiers d'équipement, à l'instar des infrastructures et des grandes zones industrielles, notamment l'usine "Renault" à Tanger. C'est ainsi que le secteur industriel, tiré par l'industrie automobile, a joué un rôle capital dans l’attraction des IDE durant la dernière décennie, avec une part croissante dans ces flux qui a presque quadruplé en 10 ans, a relevé l'enseignant à l'Université de Bordeaux Cette dynamique a vocation à s'accélérer après deux événements majeurs de l'année 2021, à savoir la présentation du nouveau modèle de développement (NMD), qui offre une perspective de long terme aux investisseurs sur les ambitions du Royaume et la formation du nouveau gouvernement qui compte dans ses rangs de grandes compétences, a précisé M. Chebihi. Dans ce sillage, il a évoqué deux initiatives s'inscrivant dans cette dynamique, à savoir la création de la marque "MoroccoNow" qui a pour but de faire connaître les ambitions du Royaume en matière d'investissements internationaux, ainsi que l'initiative "MoroccoTech" qui veut faire du pays une vraie "Digital Nation" pour les investisseurs...Des actions parmi d'autres qui font montre d'une forte volonté d'améliorer davantage l'attractivité des IDE.
 


Lu 255 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS