Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup dur porté par la brigade nationale des douanes aux contrebandiers




Dans le cadre des efforts déployés par l’Administration des douanes et impôts indirects pour lutter contre le phénomène de la contrebande à travers le territoire national et suite à des informations et des renseignements précis, la Brigade nationale des douanes (BND) a pu saisir, les 19 et 20 octobre, d'importantes quantités de produits de contrebande stockés dans des entrepôts clandestins situés dans la banlieue de Kenitra.
L’inspection des marchandises trouvées dans ces entrepôts a permis de constater plusieurs irrégularités. Les produits saisis ne remplissaient pas les conditions de stockage requises et des étiquettes portant de fausses informations y avaient été collées par le propriétaire dans un but de diversion visant à duper le consommateur et les autorités chargées des opérations de contrôle.
Les marchandises saisies se composent de céréales, de légumineuses, d’épices, de fromages ainsi que de boîtes de conserve de poisson, de légumes, de fruits et d’autres produits alimentaires. Après vérification, il s’avère que ces produits correspondent à ceux saisis quotidiennement par les agents douaniers aux principaux points de contrebande dans les provinces du Nord et du Sud du Royaume.
Le poids total de ces marchandises s'élève à plus de 300 tonnes de produits de contrebande et leur valeur avoisine les 9 millions de dirhams.
Cette opération d’envergure a été réalisée par les membres de la BND en coopération avec les services centraux d’enquêtes douanières ainsi qu’avec le soutien d’éléments des brigades des douanes de la région de Rabat-Salé-Kénitra. La collaboration des autorités locales et de la sûreté et en particulier des éléments du commandement régional de la Gendarmerie Royale à Kénitra a également constitué un élément important ayant permis de mener à bien cette opération.

Jeudi 25 Octobre 2018

Lu 892 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif