Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d’envoi à Zagora de la campagne de mobilisation sociale pour la promotion de la scolarisation




Le coup d'envoi de la campagne de mobilisation sociale pour la promotion de la scolarisation au titre de l’année scolaire 2016-2017, a été donné mardi à Zagora, sous le signe "Ensemble pour une école sans déperdition scolaire".
Cette mobilisation se traduit par la sensibilisation des différents acteurs au sein des établissements scolaires, ainsi que la population aux dangers liés à ces deux phénomènes (la non scolarisation, et la déperdition scolaire), et ce à travers l’organisation de rencontres de sensibilisation aux sièges des communes, et des rencontres de communication au profit des professeurs encadrés par les inspecteurs, l’élaboration de dépliants et d’affiches, la tenue de réunions avec les parents d’élèves, outre la sensibilisation lors de la prière du vendredi.
Cette opération vise l’intégration des enfants recensés âgés de 6 à 9 ans dans l’éducation formelle, et ceux âgés entre 9 et 15 dans les programmes d’éducation non formelle (la seconde chance).
Les activités d’appui social ont porté sur la distribution des fournitures scolaires aux élèves du primaire et du collège, et il a été procédé également à la mise en œuvre du programme d’appui éducatif, du guide de la vie scolaire et des rythmes scolaires.
Le comité provincial de la caravane de sensibilisation a élaboré un plan permettant la mobilisation et la participation de tous et couvrant plusieurs communes de la province en vue de favoriser la convergence des actions de l'ensemble des intervenants et des partenaires de l’école concernant la rentrée scolaire. Cette campagne qui cible trois communes (Rouha, Tinzouline, Ternata), s’assigne pour objectif de sensibiliser les acteurs éducatifs et sociaux aux dangers de la non scolarisation et la déperdition scolaire, et garantir leur engagement au côté des établissements scolaires pour lutter contre ce phénomène, en mettant en œuvre le principe de la scolarisation obligatoire pour le retour sur les bancs de l’école des élèves en situation de décrochage scolaire.
A l’issue de chaque étape de cette campagne, un comité local délégué composé de différents acteurs, sera chargé de dresser des listes contenant les noms des élèves signalés en état de décrochage scolaire à chacun des établissements scolaires de la commune en question, et de trouver des moyens pour les faire retourner à nouveau sur les bancs de l’école.

Vendredi 28 Octobre 2016

Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés