Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Congrès fondateur du Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels : Abdelhay Mellakh élu secrétaire général




Congrès fondateur du Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels : Abdelhay Mellakh élu secrétaire général
Suite au succès enregistré par les syndicats professionnels des arts et vu le saut qualitatif réalisé  à l’avantage des artistes,  en sortant au grand jour le statut relatif aux professionnels de l’art et  la mutuelle des artistes,  le congrès du  Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels a été tenu dimanche dernier, avec la présence effective de quelques représentants    des instances politiques, syndicales et scientifiques et avec la participation de nombreux artistes plasticiens ayant reçu la carte professionnelle (75 de 90).
 Lors de son mot d’allocution, Abdellatif Zine,  président fondateur et président du comité préparatoire,  a  mis l’accent sur les mérites  pour lesquels ont milité les artistes marocains avec citoyenneté et abnégation, rappelant ainsi l’ensemble des dossiers socioculturels d’intérêt commun comme la  situation professionnelle des artistes demeurant précaire, la carte de l’artiste qui reste à étayer davantage,  les  exigences  d’appliquer quelques  décrets   relatifs aux droits de l’artiste,  la nécessité de l’instauration d’un soutien spécial aux arts plastiques à l’instar du théâtre et de la chanson marocaine, la mise en place de programmes d'action  syndicale efficients et le renforcement de sa présence sur la scène  artistique, l’encadrement de jeunes créateurs…
De son côté,  l’artiste peintre Abdelhay Mellakh a présenté le rapport du comité préparatoire, en insistant sur la crédibilité et la légitimité historique de  ce cadre syndical qui se veut une plate-forme incontournable pour rendre la carte professionnelle plus efficace, en traduisant sa valeur et sa dynamique sur le terrain. Ce qui permettra à l’artiste de réaliser d’autres revendications et revalorisera sa place au sein de la société aussi bien sur le plan de l’appréciation  esthétique,  que celui de la production et de son rayonnement. Mellakh a souligné également que ce syndicat proposera  un ensemble de projets et d’initiatives dont le contenu sera confié aux ministères concernés afin de les insérer  dans les réunions gouvernementales, qui les soumettront à leur tour à la Chambre des représentants  pour les adapter et les amender.
Vu que toutes les professions artistiques ont chacune ses spécificités, les congressistes émettent d’autres propositions en matière d’art plastique, susceptibles de créer et de dynamiser des opportunités qui ne manqueront pas d’enrichir l’art quantitativement et qualitativement. 
Selon  les artistes intervenants, la faiblesse des infrastructures et l’absence  des modalités de soutien entravent le développement de l’art plastique au Maroc. Ainsi, dans le cadre de la restructuration, les secteurs d’activités  doivent tabler sur le partenariat participatif entre  les artistes plasticiens et toutes les parties prenantes des arts plastiques.
Sensibles  au rayonnement des arts plastiques au Maroc,  les congressistes ont   insisté sur l’importance de l’information artistique au sein de la société et d'oeuvrer pour optimiser la communication entre l'artiste peintre et son public, en mettant l'accent sur  la nécessité de s’ouvrir sur les supports médiatiques : magasines spécialisés, site  internet traitant de l'actualité artistique au Maroc, journal électronique , l'organisation d'un colloque sur « les  assises des arts  plastiques au Maroc » pour  dresser un bilan sur les acquis et les lacunes.
 Après avoir lu et approuvé le statut fondateur ainsi que le pacte  déontologique, les artistes ont   élu à l’unanimité Abdelhay Mellakh en qualité de secrétaire général qui, à son tour, a  présenté les membres du  bureau  exécutif  composé  comme suit : Abdelkrim Ghattas (secrétaire Général-adjoint), Habib M’Seffer (rapporeur) , Mansouri Idrissi (rapporteur-adjoint),  Abderrahmane  Banana (trésorier), Ahlam Lmssefer (trésorier-adjoint), Abdelkader Laaraj (assesseur).
« La peinture de Mellakh en quête constante, ne cesse d'interroger ses lieux d'ancrage, ne trouve que pour remettre en question et entamer un nouveau départ, riche d'acquis, de brûlures et du reste à découvrir », écrit l'écrivain Mohamed Loakira.

Repères:
Né en 1947, Abdelhay Mellakh a fait ses études universitaires à Rabat et à Paris. Cofondateur de l'Association marocaine des arts plastiques (APM) en 1974 et fondateur du Syndicat des plasticiens marocains (SPM) en 1988, il est actuellement secrétaire général de l'AMP. Il est, aussi, cofondateur de la Coalition marocaine de la culture et des arts.
Bien qu'il vive et travaille à Casablanca, toute son oeuvre est inspirée et dédiée à la ville ocre. Il compte à son actif plusieurs expositions, individuelles ou collectives, au Maroc et à l'étranger

ABDELLAH CHEIKH
Vendredi 17 Avril 2009

Lu 1392 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés