Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture du Festival international de l’enfant de Laâyoune : La fête à tous les coins de rue




Clôture du Festival international de l’enfant de Laâyoune : La fête à tous les coins de rue
C’est par un carnaval haut en couleur et aux rythmes de musiques de différents horizons que 1500 enfants venus des établissements scolaires de Laâyoune, mais aussi de Rabat, Salé, Guelmim, Tan Tan, Assa et Smara, ont défilé dans l’allégresse, à la clôture de leur Festival.
La deuxième édition de ce Festival devenu désormais un rendez-vous incontournable qui réunit des artistes d’Espagne, de Mauritanie, du Maroc et d’ailleurs, en plus de grands chercheurs et universitaires, tous venus pour la cause humanitaire de l’enfant en général et de l’enfant abandonné en particulier. Cette édition s’est caractérisée par un certain nombre de conférences et colloques autour de l’enfant.
Outre ce monde de l’art et de la culture, quelques âmes charitables sont venues apporter, requérant la discrétion absolue, des donations susceptibles de faire le bonheur et d’alléger les souffrances de ces petits anges innocents.
Mais le Festival n’est pas seulement un ensemble de festivités mais aussi l’occasion pour l’Agence du Sud, en partenariat avec le ministère de la Culture, de procéder au lancement des travaux de construction d’une bibliothèque multimédia et à l’inauguration de trois autres dans des quartiers dépourvues de ce genre de réalisation. 
La bibliothèque d’Al Aouda dont les travaux  viennent d’être lancés sera érigée sur une superficie de 220 m2 dans l’enceinte du Complexe socio-éducatif relevant de la Ligue marocaine de la protection de l'enfance dans le quartier Al-Aouda.
Les trois points de lecture inaugurés se situent au niveau du Centre éducatif Lalla Amina, l'Espace associatif et le Centre éducatif Moulay Abdeslam Benmchich.
Ils viennent à point nommé combler un déficit culturel dans des quartiers dont les enfants, du fait de l’oisiveté et faute de structures identiques, tombent dans la délinquance. Ces espaces offrent une documentation diversifiée couvrant différents domaines, scientifique, culturel, artistique et littéraire (livres, cd-rom). Des cybers y sont ouverts permettant aux visiteurs d’avoir accès à Internet.
Selon Ahmed Hajji, directeur général de l’Agence du Sud, cette opération s’inscrit dans la continuité des projets auxquels adhère l'Agence pour appuyer la lecture et l'accès des jeunes et des citoyens en général à l'information, à travers la généralisation des bibliothèques multimédias et le renforcement des points de lecture publics.
La mise en place de ces espaces fait partie des efforts visant à renforcer l'infrastructure culturelle de la région, a-t-il indiqué, ajoutant que l’inauguration de ces espaces n’est que le complément d’une opération entamée à Smara, Laâyoune et Tarfaya en 2007, et que d’autres espaces de ce genre verront le jour dans toutes les villes des régions sahariennes. Cela traduit la volonté des autorités, en application de la politique de proximité, d’ouvrir une bibliothèque et un point de lecture, sinon plusieurs dans chaque quartier. Les bibliothèques et espaces de lecture concerneront l’enfant, l’adolescent et l’adulte. Ces projets se feront dans le cadre de partenariats avec le ministère de la culture, les collectivités locales et les composantes de la société civile, telle que la Ligue pour la protection de l’enfance et l’espace associatif.
Lors du dîner de gala organisé et présenté par les animateurs vedettes Imad N’tifi et Zoubida Fathi de 2M, une pléiade de vedettes de la chanson arabe, espagnole et nationale a enchanté le public. Une vente aux enchères supervisée par l’ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, Mounies, a permis la vente du maillot de Raoul Gonzalez, capitaine du Réal de Madrid portant la signature  des joueurs du club.
Entre les partitions musicales, le comédien Said  Naciri a fait rire le public avec ses sketchs, tout en procédant à la vente au plus disant de deux montres gracieusement offertes à la LMPE par le directeur général de la maison de montres  suisse, Léonard.
Grand geste de solidarité dont font preuve les Marocains : la vente des 2 montres et du maillot ont rapporté la coquette somme de 144.000 dirhams.

A.E.K
Vendredi 17 Avril 2009

Lu 329 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés