Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat à Casablanca

La compétition qui aura lieu début mai, vise à promouvoir l’esprit de l’entrepreneuriat et consolider les liens franco-marocains




Le 4 et le 5 mai prochain, Casablanca accueillera la seconde édition du Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat. Cette compétition organisée conjointement par l’ambassade de France au Maroc, l’Institut français, ainsi qu’Emlyon business school campus Casablanca, hôte du challenge et France Alumni Maroc, sera l’occasion rêvée pour les 60 étudiants issus de 30 écoles marocaines et françaises d’ingénieurs, de commerce, d’architecture, mais aussi de sciences politiques et des doctorants du programme CIFRE, de plonger dans le grand bain de l’entrepreneuriat.
Car le Challenge, qui vise d’une part à consolider les liens entre le monde économique, les établissements d’enseignement supérieur et le monde de la recherche, a d’autre part pour but de renforcer la relation entre la France et le Maroc. De plus, ce Challenge symbolise avant tout une inestimable opportunité pour les participants, afin de s’habituer à travailler en équipe, avec des personnes de divers horizons et cultures, d’autant plus que cette opportunité jalonnera sans aucun doute leur carrière future, au regard de la mondialisation qui définit le modèle économique planétaire d’aujourd’hui.  
Pour rentrer dans le vif du sujet, les challengeurs seront répartis en une douzaine d’équipes composées de 5 participants. Chacune d’entre elles aura pour objectif de simuler la création d’un projet d’entreprise, lequel devra graviter autour d’un des quatre thèmes proposés. Le premier sera dédié au «IA for business», à savoir le traitement des grandes bases de données, la robotisation ou la réalité augmentée. Le second, quant à lui, sera axé sur les villes durables et s’attachera à des sujets tels que la gestion des déchets, l’efficacité énergétique, la smart city, le transport d’avenir et les énergies renouvelables. Le thème du développement social sera également abordé à travers la gestion des invendus, l’économie collaborative, l’économie solidaire et sociale, au même titre que celui des nouveaux services à la personne, à l’instar de l’alimentation, les attentes liées à l’évolution des modes de vie, ainsi que le sport et la santé. L’ensemble sera mû par un objectif commun, celui de créer des projets dans le cadre du développement durable et économique du Royaume.
Le Challenge se déroulera en trois phases distinctes. La première qui a d’ores et déjà débuté le 3 avril courant, a permis aux équipes de se pencher sur leurs projets. Les 4 et 5 mai représentent les dates de la seconde phase. Celle-ci a pour dessein de réunir les équipes dans un lieu commun afin de convaincre les jurés en présentant les différents projets, dans le but de décrocher l’un des quatre tickets pour la phase finale. Elle se déroulera le 5 mai au soir, dans un hôtel huppé de la capitale économique en présence d’invités de prestige à l’image du champion olympique Hicham El Guerrouj.
Pour en arriver à cette fin glorieuse, les équipes seront en amont et dès la première phase, encadrées par des coachs et animateurs d’atelier dont certains ont participé à l’édition précédente. Un coup de pouce plus que bienvenu, car, le jury, qui sera notamment constitué de fins connaisseurs du sujet, dont Said Amzazi, ministre de l’Eduction nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique mais également, des représentants des nombreux partenaires de l’évènement, sera difficile à convaincre.
Dans un élan de fair-play, l’ensemble des équipes finalistes seront primées. Des prix auxquels s’additionnera un spécial Alumni destiné à l’équipe arrivée en 5ème position.
En somme, bien au-delà de l’esprit de compétition, les 48 heures du Challenge, représenteront une formidable opportunité, dans le sens où elle sera l’équivalent d’un condensé de formations courtes dispensées par des professionnels de l’entrepreneuriat.

C.C
Samedi 21 Avril 2018

Lu 1087 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés