LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ces influenceurs marocains qui enflamment la Toile!

Vendredi 26 Janvier 2024

Une pincée de spontanéité, un zest d’amour de l’aventure, le tout saupoudré d’une ambiance hors pair qui ne laisse personne indifférent, les influenceurs marocains répandent la joie lors de la Coupe d’Afrique des nations 2023 qui se tient en Côte d’Ivoire. Comme au Mondial organisé en 2022 au Qatar quand ils ont véhiculé une image radieuse du Royaume, les producteurs de contenu marocains ont émerveillé tout un chacun par les vidéos qu’ils ont tournées lors de cette CAN de l'hospitalité comme tiennent à le souligner les Ivoiriens. Ils ont le vent en poupe et forcent l’admiration des populations par leur ingéniosité, générosité et esprit jovial.

Certes, ils ont fait le déplacement en Côte d’Ivoire dans le dessein de soutenir les Lions de l’Atlas, mais cela n’empêche pas qu’ils ont brillé lors de cette 34è édition de la grand-messe du ballon rond africain et transmis une belle image du Royaume.
Les noms de Saber Chawni, Adil Taouil, Amine Aouni ou encore Ezzoubair Hilal sont sur toutes les lèvres en Côte d’Ivoire.

D'ailleurs, les différents vidéos et posts de Chawni ont volé la vedette et tapé même dans l'oeil du ministère ivoirien du Tourisme et des Loisirs.
Ainsi, ce producteur de contenu a été reçu en audience par le ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana.

"En vous recevant, je tiens à vous dire merci, au nom du gouvernement de la Côte d’Ivoire et en mon nom propre. On a suivi avec grand intérêt vos publications. Cela nous a beaucoup touchés", a dit le ministre ivoirien dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

"Cet influenceur nous a marqués au cours de cette CAN. On le reçoit aujourd’hui pour reconnaître son mérite, son engagement. Le gouvernement ivoirien est sensible à cette amitié, au respect qu’il donne à la Côte d’Ivoire. La création de contenu et de pages sur la Côte d’Ivoire, mais au-delà, son attachement à la Côte-d’Ivoire, à la valorisation de notre pays, sa culture, son environnement, son tourisme, sa gastronomie et, surtout, les hommes qui habitent ce territoire, les Ivoiriens eux-mêmes. Il restitue leur manière de recevoir et d’accueillir", a-t-il soutenu.

"La joie que le gars partage avec les Ivoiriens est tellement immense. On doit être unis. Vous venez dans d’autres pays. Peu importe ce que vous allez trouver, on est là pour s’amuser. Le reste n’est pas important », commente une influenceuse ivoirienne. Elle faisait référence à la vidéo d’un influenceur marocain en train de danser au chaâbi avec les Ivoiriens en pleine rue.

«Il faut faire la promotion de ces bonnes actions. Les supporters marocains qui ont assisté au match Maroc-Tanzanie ont brandi une banderole dans laquelle l’on pouvait lire 'Merci au peuple de Côte d’Ivoire pour votre hospitalité’. Est-ce que ce n’est pas magnifique? C’est ce genre d’images qu’on veut voir lors de cette CAN », souligne un autre producteur de contenu ivoirien.

A travers ces initiatives, ces producteurs de contenu ont tissé de véritables ponts entre les deux pays frères, qui entretiennent des relations  d’amitié, de fraternité et de coopération ancestrales.

Une autre vidéo de l’influenceur et comédien marocain Ezzoubair Hilal en train de s’ambiancer avec les Ivoiriens a, elle aussi, fait le tour de la Toile. "C’est cette Afrique que nous voulons montrer au monde. Il n’y a pas mieux que cette Coupe d’Afrique pour le montrer. Vive l’Afrique", écrit un internaute, commentant cette vidéo.

"Il donne la joie au cœur", souligne une autre internaute à propos du post le plus populaire en Côte d'Ivoire du producteur de contenu marocain Ezzoubair Hilal, quand il était monté sur une moto-taxi roulant à contre-sens, suppliant le conducteur de s’arrêter et répétant sa célèbre phrase "on va mourir".

Ces actions d’une spontanéité hors pair, témoignent, si besoin est, de l'esprit du vivre-ensemble, de respect mutuel entre les deux peuples et de la convivialité ayant toujours marqué les relations entre les deux pays frères. De telles initiatives traduisent, décidément, les valeurs ancrées dans la culture et la civilisation marocaines.

San Pédro. Par Rachid Maboudi (MAP)

Libé

Lu 609 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter