Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Célébration de la Journée mondiale de la tolérance


La tolérance, choix capital pour le monde de la paix et la quiétude

Célébration de la Journée mondiale de la tolérance
La tolérance c’est, en fait, un état de mémoire et de conscience. Son fondement se trouve dans le fait que l’on prenne en compte la diversité culturelle en tant que facteur d’enrichissement et non de division et que l’on soit convaincu que toute culture avec tout ce qu’elle renferme comme différences directes et explicites renferme un caractère universel donnant l’impression que l’on parle une langue appréhendée par l’humanité toute entière ». L’Observatoire marocain de lutte contre le Terrorisme et l’Extrémisme célèbre la journée mondiale de la tolérance en mettant en exergue la valeur humanitaire universelle qui caractérise l’action de l’UNESCO et en rendant hommage à Mme Andrey Azoulay, la directrice générale de cette prestigieuse institution pour ses efforts visant à promouvoir les valeurs de paix et de tolérance à travers le monde, s’inspirant du patrimoine humanitaire symbolisé par l’héritage laissé par le mahatma Ghandi. L’Observatoire évoque, à travers un appel lancé à cette occasion, la situation géographique du Maroc faisant de lui une passerelle historique par laquelle se croisent les races, les cultures et les civilisations du Sud-Nord au Nord-Sud et se dit convaincu que le Maroc, grâce à la politique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI n’est plus seulement un pont de traversées migratoires mais un pays d’accueil de migrants et migrantes eu égard à l’excellence de son système des droits de l’Homme et des valeurs humaines. Ledit appel souligne, par ailleurs que cette situation ne date pas d’hier. Bien au contraire, elle puise ses fondements dans l’histoire séculaire du Maroc englobant ses profondeurs enracinées en Afrique, en Méditerranée et en Orient. Dans ce contexte, indique le document, il est nécessaire de le préserver contre les discours de la haine par l’ancrage des valeurs de tolérance contre toutes les tendances populistes qui se développent, en général quand surviennent des crises bouleversant les structures de solidarité au sein de la société. Le Maroc, pays pluraliste, comme c’est explicitement proclamé historiquement et constitutionnellement est amplement capable d’investir cette pluralité et cette diversité culturelle dans l’élaboration de plans ambitieux de développement et l’édification d’une société solidaire et homogène. C’est d’ailleurs ce même Maroc qui a criminalisé le racisme, a protégé les minorités et a reconnu la diversité. « Cela ne provient pas seulement de notre attachement à la tolérance mais de notre posture en tant que nation fondée sur la pluralité et la diversité. Aussi, sommes nous et resterons un carrefour des civilisations », développe l’appel de l’Observatoire (…). 

H.T
Lundi 15 Novembre 2021

Lu 378 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS