Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casa Arabe de Madrid accueille l’exposition “Les Marocains” de Leila Alaoui




Casa Arabe (Maison Arabe) accueille, du 7 juin au 22 septembre à Madrid, l’exposition "Les Marocains" de la photographe marocaine Leila Alaoui (1982-2016) qui regroupe une série de portraits photographiques grandeur nature réalisés par la défunte artiste dans plusieurs régions du Maroc. Cette exposition, dont le vernissage a eu lieu jeudi soir dans la capitale espagnole en présence d’un parterre de personnalités du monde de l’art et de la culture, se veut un hommage à la carrière de Leila Alaoui en tant qu’artiste mais aussi entant que personne engagée, plus de trois ans après sa disparition dans les attentats de Ouagadougou perpétrés le 15 janvier 2016. La célèbre série photographique "Les Marocains", se dévoile au grand public à Madrid, dans le cadre de la 22 ème édition du Festival "PHoto España" et en collaboration avec l’ambassade du Maroc en Espagne. Elle donne à voir une trentaine de portraits réalisés entre 2010 et 2014 à travers le Royaume et qui mettent en exergue la pluralité culturelle du Maroc ainsi que la forte dimension picturale des images de Leila Alaoui. "Puisant dans mon propre héritage, j’ai séjourné au sein de diverses communautés et utilisé le filtre de ma position intime de Marocaine de naissance pour révéler, dans ces portraits, la subjectivité des personnes que j’ai photographiées", avait souligné Leila Alaoui à propos de cette exposition. Comme dans le portrait classique, la place prise par le vêtement, qu’il soit somptueusement coloré ou banalement quotidien, fait presque oublier la présence des corps dans les portraits de Leila Alaoui. Il s’agit de la série qui l’a rendue célèbre, a souligné le commissaire d’exposition Guillaume de Sardes, relevant que les images présentées, qui ont été faites dans tout le Maroc, témoignent de la manière dont les Marocains s’habillent de manière traditionnelle. Cette exposition, qui a été présentée au Musée Yves Saint Laurent de Marrakech, est influencée par des grands noms de la peinture classique comme Jan van Eyck et Rembrandt, ainsi que par des photographes dont Leila Alaoui revendiquait l’influence, notamment l’Américain Richard Avedon et son compatriote Robert Franc, qui avait réalisé la célèbre série photographique "Les Américains", a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP.

Samedi 8 Juin 2019

Lu 323 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com