Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Campagne d’hébergement des SDF à Khénifra


Lundi 6 Avril 2020

Campagne d’hébergement des SDF à Khénifra
Une campagne d'hébergement et de logement des personnes sans-abri a été lancée, jeudi à Khénifra, et ce dans le cadre des mesures préventives visant à circonscrire la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).
Cette initiative solidaire, qui est supervisée par la délégation de l’Entraide nationale à Khénifra en partenariat avec les autorités locales et l'Association de bienfaisance de Khénifra et de M’rirt et qui vise à protéger et alléger les souffrances de cette catégorie vulnérable en ces circonstances exceptionnelles, s’inscrit dans le cadre du programme national de logement des personnes sans domicile fixe en vue de parer à toute éventuelle propagation de cette pandémie.
Dans ce cadre, deux centres ont été équipés pour accueillir un premier groupe de personnes sans logement fixe dans deux quartiers appartenant à Dar Talib de Moha Ouhemmou Zayani dans la ville de Khénifra avec une importante capacité litière (40 lits) ainsi que Dar Talib et Dar Taliba de M’rirt avec une capacité de 30 lits hébergeant 7 personnes actuellement.
Avant de loger ces personnes dans ces centres, un examen médical est effectué pour s'assurer que la personne est exempte de toute maladie contagieuse ou symptôme du coronavirus, au moment où la délégation de l’Entraide nationale à Khénifra offre plusieurs services (alimentation, habits…) à ces pensionnaires conformément aux règles d'hygiène préconisées par les services compétents en étroite coordination avec le Bureau d’hygiène communal qui mène régulièrement des opérations de désinfection et de stérilisation de ces établissements.
Dans une déclaration à la MAP, le délégué provincial de l’Entraide nationale à Khénifra, Yassine Afrani a expliqué que les services de l’Entraide nationale en pleine coordination avec les autorités locales, ont œuvré à la création de ces deux centres afin d'accueillir des groupes de personnes en situation de précarité, et ce dans le sillage de la mise en œuvre des consignes préconisées par la cellule de vigilance au niveau préfectoral dans le but de fournir tous les services sociaux de base au bénéfice des groupes les plus vulnérables notamment en cette période d’urgence sanitaire.


Lu 905 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS