LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Calcio : Roma-Inter en tête d'affiche

Samedi 25 Septembre 2010


L'AS Roma, relégable et au bord de la crise, reçoit un Inter Milan déjà fringant leader pour le premier choc de la saison en Italie, samedi pour la 5e journée où la Juventus de Turin doit effacer contre Cagliari dimanche sa lourde défaite à domicile contre Palerme (1-3).
L'AC Milan devra enfin faire parler la poudre contre le Genoa.
La Roma joue déjà gros contre l'Inter. Victime des arbitres (rouge et penalty contre Philippe Mexès pour un tacle régulier), du sort (égalisation de Bologne à la dernière minute), des blessures (Julio Sergio indisponible un mois) et des journalistes ("silenzio stampa" décrété), elle a besoin d'un coup d'éclat pour lancer enfin sa saison.
Avec seulement 2 points, la Louve compte déjà huit longueurs de retard sur l'Inter. Elle se raccroche au fait qu'elle avait aussi raté son départ l'an dernier pour finalement échouer à la dernière journée dans la course au titre.
"Cette équipe joue au ballon, et je le prouverai", avait martelé Claudio Ranieri, l'entraîneur. Samedi, c'est l'occasion rêvée...
L'Inter au contraire est déjà en pleine forme. Samuel Eto'o en est à 5 buts en Serie A (et un en Ligue des champions), et Diego Milito a retrouvé le chemin du but après quatre mois sans marquer (depuis la finale de la C1).
Milan, Juve: une victoire en quatre matches. Toute l'Italie attend les exploits d'Ibrahimovic, Ronaldinho et Robinho (Pato est pour l'instant blessé) à l'AC Milan, mais c'est le duo de l'Inter qui reste sur un doublé chacun (4-0 contre Bari). La greffe Rafael Benitez est en train de prendre. Signe qui ne trompe pas: on parle de moins en moins à l'Espagnol de José Mourinho, qui occupait avant lui le banc de l'Inter.
Avant ce match au sommet, l'AC Milan (8e), qui ne compte qu'une victoire en quatre rencontres, reçoit le Genoa. Le problème est toujours le même pour le +Mister+, Massimiliano Allegri: comment aligner sa force de frappe extraordinaire sans se découvrir derrière? Cesena, qui a battu le Milan, Catane et la Lazio, qui l'ont tenu en échec, ont déjà su trouver la parade.
A la Juve, tout semblait aller mieux après le 4-0 passé à l'Udinese, mais elle a rechuté. Et elle aussi ne compte qu'une victoire. Ses tifosi ne comprendraient pas un nouvel échec lors d'un second match consécutif à domicile. Elle a besoin de battre Cagliari.
Enfin les +petits+ clubs qui suivent de près l'Inter peuvent rêver d'un faux pas du champion pour (re-)prendre la tête. Le Chievo Vérone (2e) reçoit la Lazio Rome, et Brescia (3e) se rend à Bari.


Libé

Lu 146 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter