Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bank of Africa et CADFund signent une convention de partenariat





Le groupe Bank of Africa (BOA) et le Fonds de développement Chine-Afrique CADFund ont signé, vendredi en visioconférence, une convention de partenariat visant à cofinancer l'investissement chinois en Afrique. Paraphé par le président de Bank of Africa, Othman Benjelloun, et le président du CADFund, Song Lei, cet accord vient confirmer le rôle majeur joué par la Banque dans le rapprochement économique entre la Chine et l'Afrique, indique BOA dans un communiqué. "Il s'agit d'une coopération prometteuse visant à cofinancer l’investissement chinois en Afrique, soit par la mise en place de joint-ventures ou par le financement bancaire direct en s’appuyant sur le large réseau africain du Groupe", précise la même source, ajoutant que les deux parties s’engagent à capitaliser sur leur maîtrise respective des marchés chinois et africains pour créer de la valeur à leurs clients et partenaires, rapporte la MAP.

Ce partenariat ambitionne, également, de promouvoir, faciliter et cofinancer les entreprises chinoises souhaitant s’implanter dans la cité Mohammed VI Tanger Tech, fait savoir le communiqué, notant que CADFund dispose d’une capacité de financement de 10 milliards de dollars, exclusivement dédiés à l’investissement productif en Afrique.

"A travers cet accord, BOA renforce davantage sa puissance dans le marché financier chinois et s’impose comme partenaire économique de choix dans la coopération bilatérale sino-africaine", indique le communiqué, relevant que dans le cadre de la coopération sino-africaine, plusieurs sujets de coopération entre Bank of Africa et des institutions chinoises de haut niveau ont été déployés récemment, dont l’ouverture d’une succursale du Groupe à Shanghai.

La création du CADFund en juin 2007 est l’une des huit mesures annoncées par le gouvernement de la République populaire de Chine pour mettre en œuvre une coopération pragmatique avec l’Afrique lors du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération Chine-Afrique en 2006.

Depuis sa création, le CADFund a vigoureusement encouragé les investissements des entreprises chinoises en Afrique, joué un rôle important dans la construction d’infrastructures, le progrès technologique, les recettes d’exportation et l’emploi dans les pays d’accueil, et encouragé le développement économique et social africain et la concurrence dans le paysage économique mondial.

Libé
Dimanche 17 Janvier 2021

Lu 205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.