Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Baisse du trafic commercial dans les ports de Safi durant le premier trimestre


Libé
Jeudi 28 Avril 2022

Le trafic commercial dans les ports de Safi (le port de Safi Ville et le port de Safi Atlantique) a atteint durant le premier trimestre de l’année en cours, un volume d’environ 2,2 millions de tonnes (MT), soit une baisse de 13,5% par rapport à la même période de l’année dernière (2,5 MT).

Cette baisse est imputable à un repli des importations des céréales, du soufre et du charbon et des exportations des phosphates et dérivés et des minerais (principalement le gypse), a indiqué un rapport de l’Agence nationale des ports (ANP), l’organe d’autorité et de régulation du nouveau système portuaire national.

Au niveau du port de Safi Ville, le trafic commercial a enregistré une baisse de 14% (environ 1,4 MT) par rapport au T1 de 2021 (environ 1,7 MT), fait savoir le même rapport, précisant que cette baisse est due principalement à la diminution du nombre de navires chargés ou déchargées au niveau de cette infrastructure portuaire (101 navires à fin mars 2022 au lieu de 113 à fin mars 2021).

Ainsi, rapporte la MAP, le trafic des céréales au niveau de cette infrastructure portuaire a enregistré une baisse de 10% (121.187 tonnes) due principalement aux conditions climatiques favorables et une bonne récolte au niveau national durant la campagne 2021-2022, a expliqué le même rapport.

Le trafic des phosphates et dérivés a enregistré la même tendance baissière à fin mars, avec -18% (621.158 tonnes) en raison de la diminution du nombre des navires chargés traitant ce trafic.

Le soufre a enregistré le même taux de baisse, soit -18% pour un volume de 326.956 tonnes, due à une diminution du nombre des navires déchargés traitant ce trafic.

De son côté, le trafic des minerais a enregistré un repli de 5% durant le T1 2022 (345.968 tonnes) en raison de la diminution des exportations de gypse en vrac, fait savoir le même rapport.

En revanche, les autres trafics ont enregistré une augmentation notable (7% pour un volume de 65.776 tonnes) due à une hausse du trafic de petcoke (Coke de pétrole).

S’agissant du nouveau port de Safi (port Safi Atlantique), destiné à recevoir dans sa première phase de construction, des vraquiers amenant le charbon pour la centrale thermique ONEE, le trafic commercial a atteint durant le premier trimestre de l’année en cours, quelque 731.378 tonnes, soit une baisse de 13%, contre 838.199 tonnes, durant la même période de l’année 2021.

Cette baisse est due à la diminution du nombre des navires ayant déchargé le charbon au port de Safi Atlantique (11 à fin mars 2022 au lieu de 14 à fin mars 2021).



Lu 677 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS