Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Augmentation du trafic aérien à l’aéroport Marrakech-Menara en juillet dernier




Augmentation du trafic aérien à l’aéroport Marrakech-Menara en juillet dernier
Le trafic des passagers au niveau de l'aéroport international Marrakech-Menara a enregistré une hausse de 30,58 % en juillet dernier comparativement au même mois de l'année écoulée. Selon les dernières données publiées par l'Office national des aéroports (ONDA), l'aéroport Marrakech-Menara a accueilli un total de 490.630 passagers le mois dernier contre 375.740 voyageurs en juillet 2018.
Avec cette nouvelle performance, cette infrastructure aéroportuaire s'est accaparée 25,86% du trafic aérien commercial global en juillet dernier, occupant ainsi la 2ème place derrière l'aéroport international Mohammed V de Casablanca (40,89%).
Concernant les mouvements d'avions durant le mois de juillet, la part de l'aéroport Marrakech-Menara s'est établie à 17,65% sur les 20.015 mouvements d'avions enregistrés au niveau national, derrière l'aéroport international Mohammed V de Casablanca (45,69%).
S'agissant des cinq premières routes aériennes au niveau national en juillet dernier, la ligne Marrakech-Paris Orly a occupé la troisième place au podium du Top 5 des dessertes aériennes, avec 45.189 passagers, alors que la ligne Marrakech-Madrid a occupé le 5ème rang avec 37.636 voyageurs, a précisé l'Office national des aéroports.
Les aéroports du Royaume ont enregistré en juillet dernier, un volume de trafic commercial de 2.394.773 passagers contre 2.096.225 accueillis en juillet 2018, soit une forte hausse de l'ordre de 14,24% par rapport à la même période de l’année 2018.

Mercredi 28 Août 2019

Lu 519 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >