Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Atouts




Il faut admettre que l’agriculture marocaine dispose d’atouts énormes. Il suffit d’évoquer le coût de la main-d’œuvre compétitif par rapport aux concurrents;  la proximité géographique immédiate avec le marché européen conjuguée à  une logistique en nette amélioration ainsi que des avantages comparatifs avérés dans les fruits et légumes frais transformés et dans d’autres produits méditerranéens.
En somme, le secteur de l’agriculture nécessite un effort d’adaptation et de mise à niveau pour son intégration dans l’environnement économique national et international.
Cet effort consiste à mettre en place des instruments nécessaires pour l’émergence d’une agriculture productive, diversifiée et compétitive en termes de prix et de qualité.
Un effort doit être déployé en ce qui concerne les céréales, l’élevage, le machinisme agricole, la gestion de l’eau, la forêt, la chasse, etc). Il est à signaler que le secteur agricole constitue un des piliers du développement économique et social du Maroc. Le rôle que joue ce secteur est lié à son importance dans l’économie nationale et à ses relations avec les autres secteurs d’activités.
En somme, le développement de l’offre agricole marocaine exportable s’impose plus que jamais. L’objectif consiste à aboutir rapidement à une exploitation optimale des zones maraîchères et satisfaire les besoins d’un marché mondial en pleine expansion mais qui connaît une pénurie et un renchérissement des matières agricoles.
Dans le cadre de l’amélioration des capacités de production, l’exploitation de l’agriculture biologique est indispensable.
Cette agriculture a connu un essor favorable partout dans le monde, surtout après la survenue des risques sanitaires dans les chaînes alimentaires (dioxine, vache folle, etc).
Les Américains ont augmenté laconsommation de ces produits à un rythme de 50%, d’où la nécessité, pour le Maroc, d’améliorer ce type de production et d’optimiser l’usage des ressources disponibles pour le développement de l’agriculture biologique.

M.K.
Samedi 18 Avril 2009

Lu 268 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés