Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Assises du premier Cluster au Maroc de la maintenance et de la digitalisation industrielle


Libé
Mardi 7 Décembre 2021

Les assises du 1er Cluster au Maroc de la maintenance et de la digitalisation industrielle : "Cluster maintenance 4.0" (CM4.0), ont été organisées récemment à Safi, province à l'avant-garde des dynamiques industrielles, à l’initiative du Centre régional d’investissement (CRI) de Marrakech-Safi, aux côtés de plusieurs institutions, universités, grandes et moyennes entreprises ainsi que de startups.

"L’assemblée générale constitutive de ce Cluster s’est réunie mercredi 1er décembre à Youcode de Safi avec la participation de ses 9 membres fondateurs, à savoir : le CRI Marrakech-Safi, l'OCP, Maghreb Steel, l'Agence de développement du digital (ADD), l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P), l’Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA) de Safi, OCP MS, CETIM, et MBTEC, indique un communiqué du CRI Marrakech- Safi.
Placés au centre de la politique industrielle du Maroc, les clusters se positionnent, aujourd’hui, comme étant un mode d’organisation collaboratif entre entreprises et institutions, dans l’ultime but est de valoriser et dynamiser la capacité créatrice des territoires, rappelle la même source.

 "Le secteur de la maintenance industrielle ne connaît pas la crise, avec un marché annuel estimé à 1,3 milliard de DH. Au Maroc, ce sont plus de 230 grandes entreprises, 840 PME, 1.500 startups et 800 institutionnels et établissements de recherche et développement (R&D) qui sont concernés, lit-on dans le communiqué. Et le CRI- MS de poursuivre que pour la seule région de Marrakech-Safi, on estime à plus de 800 le nombre d’acteurs directement concernés par les problématiques de la maintenance industrielle, rapporte la MAP.

Ce secteur connaât une mutation profonde, avec l’accélération de la digitalisation et de l’Internet des objets, ce qui permet au Maroc et à la région de Marrakech-Safi d’avoir des ambitions fortes pour devenir un hub international de la maintenance industrielle 4.0.
Et la même source de conclure que "les objectifs de ce Cluster sont principalement de rassembler tous ces acteurs autour du partage des "best practices", la montée en compétence, en compétitivité et en attractivité, la défense de leurs intérêts communs, ainsi que la prospection de nouveaux marchés".


Lu 1190 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS