Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arrestation d’un supporter de football accusé de l’agression d’un policier




Entre autres accusations, état d’ébriété manifeste, actes de vandalisme des installations publiques et mise en danger de passagers d’un avion

Les services de la police judiciaire de la préfecture de Casablanca, en coordination avec le district provincial de la sûreté de Khouribga, ont arrêté un récidiviste, pour coups et blessures d’un inspecteur de police, lors du match opposant l’Olympique Club de Khouribga au Raja de Casablanca.
L'arrestation du suspect a eu lieu sur la base des enregistrements des caméras de sécurité au cours de ce match,  après son implication dans l’agression d’un agent de police   chargé  de la sécurité des tribunes du  stade, en utilisant un objet contondant, provoquant chez la victime  de graves  préjudices  qui ont nécessité de nombreuses  interventions chirurgicales au niveau de la cornée.
Les résultats préliminaires de l’enquête ont montré que le suspect avait déjà purgé une peine privative de liberté, l'année dernière, dans l'une des prisons algériennes, suite à son arrestation, à l'aéroport d'Alger, lors de  son déplacement pour assister au match Raja-l'Entente de Sétif, avant d'être accusé en compagnie d'un autre supporter, en état d’ébriété manifeste, d’actes de vandalisme des installations publiques et la mise en danger de passagers d’un avion.  
Le  mis en cause a été placé  en garde à vue, à la disposition de l’enquête  effectuée sous la supervision du procureur général, en attendant sa comparution devant  la justice.


Un agent de police contraint de faire usage de son arme de service à Tétouan

Un brigadier de police en exercice à l’entrée de Tétouan a été contraint de faire usage de son arme de service, samedi matin, pour arrêter un individu qui le menaçait avec un sabre. L’agresseur a  assené à l’agent des coups à l’arme blanche, indique-t-on de source sécuritaire.
Le prévenu, sans pièce d'identité, a été arrêté par les éléments de la police au niveau dudit barrage à bord d’un autocar en provenance de Tanger pour s’assurer de son identité, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le mis en cause a, par la suite, asséné un coup au brigadier qui était contraint de tirer deux balles de sommation avant de procéder à son arrestation et à la saisie de deux armes blanches, dont il était en possession, précise la même source.
Le policier a été évacué à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, tandis que le prévenu, qui faisait déjà l’objet d’un avis de recherche à l'échelle nationale pour coups et blessures à l’arme blanche, a été placé en garde-à-vue pour les besoins de l’enquête diligentée par la police judiciaire de Tétouan, sous la supervision du parquet, en vue d’auditionner les témoins ayant assisté à l’incident et d’en déterminer les circonstances.

Chouaib Sahnoun
Lundi 12 Décembre 2016

Lu 899 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés