Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arrestation d’un dangereux criminel à Khouribga

Armé d’un coutelas, le mis en cause s’en prenait aux citoyens et aux voitures




Les éléments de la police judiciaire de Khouribga et l’équipe des motards ont arrêté un dangereux criminel qui menaçait les habitants du quartier Ezzaitouna avec un coutelas.
Le jeune délinquant qui était dans un état hystérique, sous l’effet de psychotropes, attaquait les passants et les menaçait avec son arme blanche. C’est ainsi qu’il a dégradé une voiture et un petit taxi, en s’en prenant aux conducteurs des véhicules.
Sous l’effet de la drogue, il terrorisait les habitants du quartier. Femmes et enfants se sauvaient à sa vue, ce qui a nécessité l’intervention de la police et de la brigade des motards pour l’appréhender. Quand les forces de l’ordre ont tenté de l’arrêter, il a menacé d’égorger toute personne qui essaierait de l’intercepter. Brandissant son arme, il est allé jusqu’à défier les policiers. Profitant d’un moment d’inattention de ces derniers, il a fui vers la maison familiale où il a trouvé refuge.
Devant le refus du malfaiteur de se rendre, on a fait appel à des renforts et   la présence de la police judiciaire, du chef des motards et des hommes de la Protection civile n’a pas été fortuite. Pour intimider les forces de l’ordre, il s’est blessé à la main et a menacé de se suicider en se jetant du haut de la maison. Vu que toutes les tentatives de le persuader de se rendre ont échoué, la police a eu recours à la force, en faisant irruption dans la maison en passant par les toits des maisons voisines. L’intervention, pour musclée soit-elle, a obligé le criminel à s’enfuir au milieu de la foule qui assistait à la scène. Et c’est grâce au courage et à la détermination d'un officier de police que le malfrat fut arrêté.  Conduit au poste de police pour interrogatoire, il a été placé en garde à vue sur ordre des autorités compétentes, et ce dans l’attente de son procès. Le chauffeur de taxi et les autres victimes ayant déposé plainte contre lui.
Il est à noter que le mis en cause, son frère et des jeunes du quartier ont agressé des éléments de police avec des projectiles et des tessons de bouteille, ce qui a endommagé une voiture de police.

Chouaib Sahnoun
Mardi 8 Août 2017

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés