Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arbitrage : Des bévues en package




Il ne se passe pas une journée sans que l’arbitrage ne soit montré du doigt. Pour le compte de la 25ème semaine du championnat de première division du Groupement national de football élite (GNFE I), deux referees du terroir ont émergé du lot pour faire des siennes. Allant même jusqu’à non seulement influencer, mais fausser l’issue des rencontres qu’ils ont sifflées.
Il y a tout d’abord le cas d’un certain Ramsis totalement dépassé par les événements lors du match choc entre le Moghreb de Fès et le Raja de Casablanca. Il a, apparemment, voulu faire dans la compensation, mais il s’est trouvé embourbé dans les ratages. Il a privé les Verts d’un but, pour hors jeu inexistant, et d’un penalty, plus qu’évident, alors que les Fassis ont eu eux aussi leur part du gâteau, en se voyant refuser un but qui ne souffre d’aucune erreur.
Machmour n’était pas en reste lui aussi du côté du stade municipal de Kénitra. Il en a fait voir de toutes les couleurs aux locaux, acculés à donner la réplique au Hassania d’Agadir en infériorité numérique et ce après l’expulsion de Boubou. Une biscotte rouge des plus sévères, alors que le tacle du joueur gharbaoui était bien loin d’être méchant et dans les pires des cas, la sanction ne devrait pas dépasser un carton jaune. Une expulsion qui a envenimé la situation et les pots cassés ont été payés cash par l’entraîneur du KAC, Youmir, qui a vu lui aussi du rouge.
Bref, un arbitrage qui laisse à désirer, n’en déplaise à des protagonistes acculés à faire avec.

M.BOUARAB
Mardi 14 Avril 2009

Lu 164 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés