Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à la consolidation du rôle de l’école dans la mise en place d’un système cohérent de valeurs


Conférence à Marrakech sous le thème : Quelle éducation pour le nouvel ordre écologique et sociétal



Les participants à une conférence, organisée samedi à Marrakech sous le thème : "Quelle éducation pour le nouvel ordre écologique et sociétal", ont souligné le rôle que peut jouer l’école dans la consolidation et la mise en place d’un système cohérent de valeurs basé, notamment, sur la citoyenneté, l’environnement, le développement humain durable et les valeurs religieuses, juridiques, politiques et culturelles.
Lors de cette rencontre, organisée par la Commission régionale des droits de l’Homme Marrakech-Safi (CRDH), la Coalition marocaine pour la justice climatique (CMJC) et l’Académie régionale d'éducation et de formation de Marrakech-Safi (AREF Marrakech), les intervenants ont relevé l’importance que revêt l’éducation à l’environnement pour changer les comportements des personnes, notamment les jeunes, afin de préserver l’environnement.
Intervenant à cette occasion, le directeur de l’AREF Marrakech, Ahmed Karimi, a fait savoir que le secteur de l’éducation constitue un élément essentiel pour la protection du système écologique, notant que l’amélioration du niveau de l’éducation et de la formation permet de contribuer à résoudre les problématiques posées au niveau de la protection de l’environnement. 
Dans la même lignée, le représentant du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, Abdelhaq Moncef, a indiqué que l’éducation et le système écologique s’inscrivent dans le cadre des stratégies onusiennes qui mettent la question de l'éducation au cœur des programmes internationaux. 
De son côté, le représentant du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Ahmed Taoufik Zainabi, a relevé que l’éducation à l’environnement joue un rôle proactif dans plusieurs domaines.
"On ne peut pas parler d’une éducation environnementale cohérente et solide sans évoquer une culture environnementale globale basée sur l'accumulation des valeurs positives des cultures locales et sur les valeurs communes universelles" qui tiennent compte des principes internationaux, a-t-il ajouté.
Pour sa part, le directeur des programmes au ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Fouad Chafiqi, a souligné que la Constitution de 2011 a identifié les valeurs que l'école doit tenir compte non seulement dans les programmes, mais aussi dans la vie scolaire et dans tout ce qui concerne la vie des élèves et des étudiants au sein de l’école et de l’université.
Pour Abderrahim Kssiri, membre du Comité de coordination de la Coalition marocaine pour la justice climatique, la problématique de l’éducation à l’environnement est liée, principalement, à l’évaluation des comportements, notant que l’école peut être une institution phare grâce à des initiatives capables de libérer des énergies chez les élèves.
Quant au sociologue, Aïcha Belarbi, elle a relevé que l'éducation à l’environnement "ne peut être efficace que si elle se base sur l'indépendance de l'élève en lui offrant l'occasion de réfléchir et de prendre les décisions", ajoutant que cette éducation est devenue l'une des questions politiques qui exige une volonté politique et des moyens financiers importants.
Organisée par GEC Marrakech - Ecole de management, cette conférence se veut une occasion d’ouvrir un débat serein, citoyen et responsable sur le nouvel ordre écologique et sociétal régional, national et international, de favoriser une meilleure compréhension, de mieux définir ce que devrait être l'éducation-école comme levier de transformation social pour un avenir viable et un développement durable.
Cette rencontre fait partie d’un cycle de 3 conférences sur le changement climatique et le développement durable, intitulé "Cycle22-COP22".

Libé
Lundi 24 Octobre 2016

Lu 593 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés