Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à l'encouragement de la culture du don d'organes




Le ministère de la Santé a appelé à encourager la culture du don d'organes pour répondre aux besoins croissants des patients, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de la transplantation d'organes et de tissus humains célébrée le 17 octobre de chaque année.
Les opérations de transplantation d'organes et de tissus humains ont connu une évolution remarquable au Maroc, a affirmé le ministère de la Santé dans un communiqué, notant que les hôpitaux universitaires, les hôpitaux militaires et les centres hospitaliers agréés, disposent des moyens techniques nécessaires et des ressources humaines qualifiées.
Dans ce sens, le ministère de la Santé avait mis en place un arsenal juridique régissant le don et la transplantation des organes et des tissus humains à travers la loi N° 16-98 qui a renforcé la protection juridique du donateur et éliminé les risques d'escroquerie et de trafic d'organes et de tissus humains.
De même, le ministère a fait état de la création d’une banque d’organes et de tissus humains à Marrakech et Rabat, soulignant l’activation de plusieurs institutions, notamment le Conseil consultatif de transplantation d'organes humains, les Comités du don d’organes et des tissus humains, les unités de coordination des prélèvements d’organes et de tissus au sein du réseau hospitalier.
Le Maroc a franchi plusieurs étapes importantes, en matière de transplantation d’organes et de tissus humains, notamment les greffes de moelle osseuse, de cornée, de rein et d’autres tissus, ajoute le communiqué.
Dans ce sillage, un total de 513 greffes de rein, dont 21 pour les enfants, ont été réalisées au Maroc. A cela s'ajoutent une seule greffe de cœur, 14 greffes de foie, 90 transplantations d’organes de donateurs décédés, 400 greffes de moelle osseuse et de cellules souches, 63 implants cochléaires en vue de soigner la surdité et plus de 3000 opérations de greffes de cornée, précise le communiqué.
Le ministère de la Santé souligne que les frais relatifs aux opérations de greffes sont couverts par le Régime de la couverture médicale de base et par le Régime d'assistance médicale (RAMED).

Jeudi 19 Octobre 2017

Lu 690 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés