Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Appel à l’élaboration d’une gestion durable des déchets à Guelmim




Appel à l’élaboration d’une gestion durable des déchets à Guelmim
Des participants à la "Troisième rencontre de communication sur l'environnement", organisée vendredi par l'Association Ressources pour l'environnement et le développement, ont appelé à l'élaboration d'une approche participative en matière de gestion durable des déchets dans la ville de Guelmim.
Au cours de cette rencontre, à laquelle ont pris part des associations professionnelles s’activant dans le domaine de l’environnement, des responsables locaux et des acteurs associatifs, l’accent a été mis sur les moyens susceptibles de trouver des solutions aux problèmes de gestion des déchets à Guelmim et de sensibiliser à l’importance de la participation de toutes les parties prenantes à la propreté de la ville.
Les différents intervenants lors de cet évènement, initié en coordination avec la commune de Guelmim, le ministère de l'Energie, des Mines et du développement durable, le conseil local des oulémas et l'Agence de Développement social, ont souligné les effets positifs du tri et de la valorisation des déchets à la source, outre le rôle de la sensibilisation religieuse dans la consécration de la prise de conscience environnementale.
Ils ont également jugé nécessaire de changer les habitudes de consommation pour éviter toute accumulation des déchets ménagers.
Cet événement offre l’occasion de faire la lumière sur les problèmes de gestion des déchets à Guelmim, qu'ils soient domestiques ou similaires, notamment à l'approche de l'Aïd Al-Adha et la hausse prévue du nombre de visiteurs de la ville, a déclaré à la MAP Abdallah Asfar, président de l’ONG Ressources pour l’environnement et le développement.
A cet égard, il a indiqué que cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique de l'association, ajoutant que les données fournies sur la situation des déchets nécessitent la conjugaison des efforts de tous les acteurs concernés en vue de faire de Guelmim une ville propre.
Pour sa part, Mohammed Ait Atto, directeur régional de l’environnement à Guelmim a fait remarquer que la nouvelle approche adoptée par le Secrétariat d’Etat chargé du Développement durable, en particulier dans le cadre du programme national de gestion des déchets ménagers, insiste sur la nécessité de créer des dépotoirs de surveillance de troisième génération.
A ce propos, il a expliqué que l'objectif est de passer au recyclage, étant donné que la nouvelle tendance dans ce domaine porte principalement sur l'exploitation des déchets pour assurer la durabilité des décharges et la création d'emplois, grâce au recyclage des déchets ménagers contenant du matériel pouvant être exploité dans le cadre d'autres programmes.
Les dépotoirs de troisième génération seront également en mesure de favoriser l’émergence d’une "économie circulaire" en tant que principe important permettant au ministère de travailler avec tous les partenaires pour créer des emplois et établir une nouvelle prise de conscience environnementale, a-t-il relevé, ajoutant que cela permettra d'atteindre les objectifs de développement durable en la matière.

Mardi 6 Août 2019

Lu 1125 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com