Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Agadir a son delphinarium




Dans le cadre d’une attractivité touristique de la région de Souss-Massa, un parc à dauphin baptisé “Agadir dolphin world” a été inauguré officiellement à Agadir.
Ce projet d’animation situé à Anza s’étale sur une superficie de 1500 m2 avec un bassin de jeu de 430 m2 et des gradins pour plus de 620 spectateurs. Ce projet a été réalisé par des investisseurs russes avec un coût global d’environ 8 millions de dirhams. Selon les porteurs du projet, le parc participera au développement touristique et d’animation d’Agadir. 
Selon le consul général de Russie à Casablanca,  Andrey Tsyberko, le projet est le fruit d’une coopération d’amitié entre le Maroc et la Russie consolidée par la visite de S.M le Roi Mohammed VI à Moscou en 2016 et celle du Premier ministre russe Dimitri Medvedev au Maroc en 2017.
Aleksei Derii, porteur du projet, a exprimé sa grande joie de réaliser ce parc au bord de la mer d’une ville calme qui attire de plus en plus de touristes russes et qui profiteront des spectacles des dauphins. Il ajoute que le parc tient à répondre aux besoins de la ville en animation pour une meilleure attractivité de touristes; le parc se présente donc come un lieu de distraction répondant aux normes internationales.
Or, depuis l’annonce de la création de ce delphinarium, des  réactions négatives se sont multipliées, surtout de la part des défenseurs de la cause animale. Selon la branche Maroc de la Surfrider Foundation,  le projet va à l’encontre de la notion de développement durable, qui cache une triste réalité des conditions de vie en captivité des dauphins.
La fondation a donc lancé une pétition où elle a fait savoir que le parc enferme ces captifs “dans des bassins peu profonds qu’ils parcourent en quelques coups de nageoires, alors que les dauphins sauvages parcourent près de 100 km par jour et passent 80% de leur temps immergés dans les profondeurs de l’océan, pour se sociabiliser, s’amuser et chasser”.
En réponse à cette polémique, Aleksei Derii explique que le parc comprend un aquarium répondant aux normes internationales, des espaces verts, la présence permanente des vétérinaires russes spécialisés dans l’entretien des dauphins.
Pour rappel, le parc delphinarium a été inauguré lors d’une cérémonie officielle en présence du wali de la région Souss-Massa, Ahmed Hajji, du président du conseil régional, Brahim Hafidi et du consul général de Russie à Casablanca, Andrey Tsyberko.
 

Abdallah Halimi
Mercredi 11 Juillet 2018

Lu 1351 fois


1.Posté par Yvon Godefroid le 10/07/2018 20:14
La vraie question, c'est : d'où viennent ces dauphins ? Parfois on nous dit qu'ils sont nés captifs - ce qui est très étonnant en Russie - d'autres fois qu'ils ont été sauvés de l'échouage, mais personne ne sait vraiment de quels delphinariums ils sortent et personne non plus ne s'est inquiété de la validité de leur permis CITES. Le gérant de cette attraction, M.Aleksei Derii est bien connu pour sa gestion de delphinariums ambulants sous tente qui parcourent la Russie et les pays voisins en exhibant des bélugas malades. Il a été plusieurs fois inquiété par la justice pour ses trafics de dauphins de la Mer noire. Mais de cela, la ville d'Agadir ne se soucie guère, tout occupée à compter ses sous.

2.Posté par Mohamed Ben Tayeb le 11/07/2018 13:12 (depuis mobile)
Godefroy de bouillon a prit le bouillon par Salah dine et l''a encore en travers la gorge, je ne connais pas 1 français qui a mit autant d''argent que moi sur 10 ans pour venir en aide aux chats errants donc je n''ai pas de leçons à recevoir par vous

3.Posté par Yvon Godefroid le 12/07/2018 06:18 (depuis mobile)
Votre argumentaire historique n''est pas très convaincant, Mohamed, et en plus, je suis belge. Ma question est pourtant simple : d''où proviennent les dauphins captifs de l''Agadir Dolphin World ? De quel établissement en Russie ?

4.Posté par Jil le 23/07/2018 13:00 (depuis mobile)
Bonjour,
Tout le monde se soucie des dauphins.Mais quant est il des autres éspèces ramassées en masse par les bateaux de pêches Européens au large des côtes marocaines sans pitié et des souvent sans respecter les périodes de repos biologique??

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés