Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

AGR revise sa recommandation sur le titre Ciments du Maroc


Libé
Lundi 29 Mars 2021

Attijari Global Research (AGR) a révisé sa recommandation sur le titre CIMAR (Ciments du Maroc) d’”acheter” à “conserver”, tout en maintenant un cours objectif de 1.800 dirhams. “Tenant compte des réalisations opérationnelles et financières de CIMAR, nous maintenons notre cours objectif inchangé à 1.800 dirhams. Depuis la publication de notre rapport stratégique en janvier 2021, le titre CIMAR s’est apprécié de 7% tout en offrant un rendement (dividend Yield D/Y) attractif de plus de 5%. Au final, nous recommandons de conserver la valeur dans les portefeuilles”, indiquent les analystes d’AGR dans un “Research Paper Equity” consacré à l’analyse des résultats annuels 2020 de Ciments du Maroc. Dans un contexte marqué par la chute de la consommation nationale du ciment de 10% en 2020, rapporte la MAP, CIMAR arrive à surperformer son secteur en limitant la baisse de ses revenus à 7,2% contre une estimation AGR de 6,4%, souligne la même source, relevant la montée en charge de l’activité export de clinker permettant à la fois de faire face à la contraction de la demande locale et de soutenir le taux d’utilisation des usines. L’excédent brut d’exploitation a accusé, comme attendu, une baisse plus prononcée de 9,9% en raison des faibles niveaux de marges générées par l’activité export de clinker, indique AGR, notant que le résultat net récurrent ressort meilleur que prévu à 967 millions de dirhams (MDH) contre une estimation de 939 MDH. Ce dernier ne tient pas compte du don de 100 MDH au fonds Covid-19 et d’un impairment de plus de 150 MDH sur l’une de ses filiales à l’étranger, précisent les analystes. Au titre de l’exercice 2020, CIMAR annonce un dividende par action (DPA) ordinaire de 90 dirhams, en hausse de 5,9% par rapport à 2019. “Il s’agit d’un DPA supérieur à nos prévisions initiales, soit un DPA de 85 dirhams. Par conséquent, le D/Y du titre ressort à un niveau attractif de 5,1%, soit 2,6 fois supérieur au rendement offert par les BDT-5 ans”, d’après AGR. A l’origine de cette performance, la solide capacité de CIMAR de défendre sa génération de cash-flow à travers des niveaux de marge relativement élevés et une très bonne maîtrise de son besoin en fonds de roulement.


Lu 388 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS