Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A Oujda, une ambiance calme et normale marque le passage au nouvel an


Libé
Dimanche 2 Janvier 2022

Le passage au nouvel an s'est déroulé dans une ambiance calme et normale dans la ville d’Oujda, en raison des mesures de prévention et de précaution décrétées pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19.


L’interdiction de fêter le réveillon dans les lieux publics tard la nuit a fortement impacté les célébrations, et hormis un engouement certain pour l’achat de gâteaux, constaté dans les maisons de pâtisserie et les magasins spécialisés, la soirée du nouvel an ne s’est pas démarquée des jours normaux.


Devant les restrictions imposées pour des raisons sanitaires, beaucoup de familles ont fêté cette occasion chez elles, ce qui a eu pour effet, selon les professionnels, d’augmenter les ventes de gâteaux et de pâtisseries par rapport à la même période de l’année précédente.


Dans une déclaration à la chaîne d’information en continu de la MAP «M24», Mohamed, gérant d’une maison de pâtisserie du centre-ville d’Oujda, a confirmé cet engouement constaté malgré les circonstances liées à la pandémie.
 Les professionnels de ce secteur ont tenu à proposer une offre abondante et adaptée à toutes les bourses, pour permettre aux clients de célébrer le passage au nouvel an dans une ambiance familiale, a-t-il indiqué.


De son côté, Khalid, client de cette maison de pâtisserie, a souligné que les circonstances actuelles rendent obligatoire un respect strict des mesures décrétées par les autorités publiques, ce qui implique de fêter le réveillon chez soi.


En effet, le passage au nouvel an a été marqué par la poursuite de la propagation de la pandémie de Covid-19, ayant conduit à l’interdiction des déplacements dans la nuit de vendredi à samedi.
 En vue de garantir le respect des mesures prescrites et assurer la sécurité publique durant cette soirée, la préfecture de police d’Oujda a mis en place un plan d’action spécial et a déployé d’importantes ressources humaines et logistiques avec la participation de l’ensemble des unités relevant du district de sûreté d’Oujda, dont les unités de la sécurité publique, de la police judiciaire, des brigades régionales d’intervention et de la police de la circulation.


Le commissaire provincial, chef du district d’Oujda, Hamza El Bakkali El Aissaoui, a relevé, dans une déclaration à M24, que ce plan d’action sécuritaire porte notamment sur un renforcement de la présence policière dans l’ensemble des artères de la ville, dans une approche préventive visant à assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens.


Des barrages judiciaires et des points de contrôles supplémentaires ont été également mis en place, en vue de mettre en œuvre les mesures relatives à la décision des autorités publiques d’interdire la circulation nocturne, a-t-il souligné, ajoutant qu’un effectif important de la police de la circulation a été déployé à cette occasion, dans le but de garantir la fluidité de la circulation et lutter contre les infractions au Code de la route. 



Interpellation
 
Les éléments de police de l'arrondissement Al-Batha, relevant du district de sûreté de Fès-Médina, ont interpellé, vendredi, deux frères multirécidivistes âgés de 21 et 37 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de possession et trafic de drogue et de psychotropes et tentative d'agression de fonctionnaires de police à l'aide d'un chien féroce.
Un officier de police a été contraint de faire usage de son arme de service en tirant deux balles de sommation pour neutraliser le danger émanant du chien lancé à son attaque, a indiqué un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les deux suspects ont ensuite été interpellés en flagrant délit de possession de 274 comprimés psychotropes, dont 40 comprimés de type ecstasy, ainsi que 15 capsules contenant une poudre blanche soupçonnée être de la cocaïne. 
Les deux mis en cause ont été placés en grade à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les circonstances de cette affaire, alors que les capsules saisies ont été soumises au laboratoire de la police scientifique pour les analyses nécessaires, selon la même source.
 
Emigration clandestine
           


Les services de sécurité de la province de Tarfaya ont fait avorter jeudi et vendredi deux tentatives d'immigration clandestine ayant permis l’interpellation de plusieurs individus et la saisie de matériel utilisé dans ces tentatives de traversée aux Iles Canaries.

La première opération a permis l'arrestation, au nord de Tarfaya, de trois femmes et d’un enfant parmi un groupe de migrants ayant pris la fuite, et la saisie d'une embarcation pneumatique, d'une motogodille et de 4 futs d'essence, ont indiqué les autorités locales.

La deuxième tentative a été mise en échec vendredi matin par les autorités sur la plage Bousseroual, près d’Akhfenir, et a permis la saisie d'une embarcation pneumatique, 6 futs d'essence et d’une motogodille.

Les services de sécurité et les autorités locales ont intensifié ces derniers mois les opérations de contrôle des tentatives d’émigration irrégulière dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra ayant permis l’interpellation de centaines de migrants et le sauvetage de plusieurs embarcations à la dérive.



Lu 789 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS