Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A Casablanca, c’est l’heure du grand rush de l’Aïd à l’irrésistible appel du Sud


Libé
Lundi 10 Juin 2024

Comme chaque année, à l’approche de l’Aïd El Kébir, l’excitation monte d’un cran, surtout dans les foyers des habitants de Casablanca originaires du Sud et du Sud-Est du Royaume. Car, cette fête religieuse signifie pour eux les retrouvailles avec leurs familles. Le grand voyage tel un pèlerinage.

Un retour aux sources pour toutes les familles résidant de manière permanente ou temporaire dans la métropole, qui illustre un attachement indéfectible aux traditions et à la terre de leurs ancêtres.

C’est l’heure du grand rush, notamment dans les gares routières qui accueillent en cette période exceptionnelle un nombre important de voyageurs qui ne peuvent se permettre pour rien au monde de rater cette occasion unique, semblable à une migration de masse mais différente du tout au tout de celle évoquée dans le chef-d’œuvre de la littérature arabe ‘’Saison de la migration vers le Nord’’ paru en 1966 sous la plume du romancier soudanais Tayeb Saleh, dans lequel il évoque la quête identitaire de l’élite intellectuelle arabe post-coloniale à travers l’histoire d’un personnage singulier, surdoué, parti faire des études à Londres pour son grand malheur.

Tout au contraire, il s’agit pour ces “gens du Sud” d’une occasion “inratable" de retrouver enfin les siens et la terre natale après de longs et interminables mois de séparation et de labeur dans la capitale économique du Royaume. Avec toujours le même enthousiasme et une irrépressible envie de rentrer au bercail. Pour assouvir ce désir, cette nostalgie incommensurable, ils sont prêts à tout sacrifier.
 
Pour preuve, ils étaient nombreux à faire ce grand voyage il n’y a pas si longtemps, bravant les dangers en temps de pandémie. Ne dit-on pas que l’amour n’a pas de prix !
Pour faire ce grand voyage, il faut donc bien le préparer. Et c’est d’ailleurs le cas pour ces grands voyageurs. Les préparatifs battent leur plein depuis plusieurs jours, voire des semaines, car il s’agit de ne rien oublier, surtout les cadeaux et les habits neufs pour la fête du sacrifice affectueusement offerts à tous les membres de la grande famille qui sont restés au “Bled”.

Comme nous l’explique Abdelkader, originaire de Tata et qui travaille dans un Hammam (Bain maure traditionnel) à Casablanca, qui évoque avec grande tendresse les retrouvailles à l’occasion de cette fête inégalable.

Il note, dans une déclaration à la MAP, que ce retour au bercail est une perpétuation des traditions et aussi une occasion pour l’organisation des noces juste après l’Aïd El Kébir, ce qui représente un moment unique et savoureux de rencontres avec les proches et les amis, et aussi de partage et d’évocation des beaux souvenirs d’un passé qui semble déjà bien lointain.
Il existe donc des traits communs dans les rituels observés à l’occasion de cette grande fête par les gens du Sud et ceux du Sud-Est du Royaume.

Abdessalam, originaire de Zagora, et qui vit et travaille à Casablanca, confie à ce propos à la MAP que les populations du Sud et du Sud-Est partagent la même destinée, ayant été contraintes d’élire domicile à Casablanca pour gagner leur vie, ce qui explique leur grand désir de rentrer au bercail à cette occasion.

Par Abdellatif El Jaâfari (MAP)


Lu 231 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p